Gehler, Paul (1921-2005)

Originaire de Walenstadt et Saint-Ursanne. Né le 2 février 1921 à Rorschach. Décédé le 5 novembre 2005 à Bassecourt. Fils de Charles-Auguste et de Maria Züllig. Epouse Anita. Quatre enfants dont l'homme politique Jean-Paul Gehler. Catholique.
Etudes de médecine à Fribourg et Bâle. Stages à Strasbourg et Paris. Apprend la chirurgie de guerre à Paris et Berlin. Travaille à la polyclinique de Bâle, puis installe son cabinet à Bassecourt en 1951. Son activité médicale lui vaudra d'être honoré par la commune de Saint-Ursanne qui lui octroi un droit de cité d'honneur.
Se lance en politique en 1970, élu au Grand Conseil bernois (1970-1975) comme député PAB puis UDC. Conseiller national (1971-1979). Président de la commission fédérale pour la science et la recherche. Député à l'Assemblée constituante jurassienne (1976-1978). Président de la Fédération jurassienne de l'UDC et du comité de rédaction de son organe Le Pays jurassien.
Opposé à la création d'un canton du Jura, G. milite dans les rangs antiséparatistes. Fondateur des Jeunesses civiques du Jura bernois en 1965 (qui deviendra le Groupe Sanglier).
Lieutenant-colonel.

Emma Chatelain, 21/09/2011

Bibliographie

Le Quotidien jurassien, 8 novembre 2005
Le Journal du Jura, 8 novembre 2005
François Kohler, « Paul Gehler », in Dictionnaire historique de la Suisse [publication électronique DHS], version du 3.7.2007