Morf-Gobat, Yvonne (1918-1968)

Originaire de Moutier. Née en 1918 à Moutier. Décédée le 14 décembre 1968 à Moutier. Fille de Louis Gobat, employé des postes, bourgeois de Moutier. Alliée Morf.
M. fait toute sa scolarité à Moutier.
Dès son plus jeune âge, elle manifeste des dons artistiques à la section locale des pupillettes de la Société fédérale de gymnastique (FSG), qui allait la conduire à devenir professeur de danse.
Dès 1942, pour réaliser ses ambitions, M. suit des cours de danse à Berne donnés par Dora Garraux et Emmy Sauerbeck. Une fois par semaine, elle se rend à vélo dans la capitale et rentre par le même moyen. En parallèle, elle donne des cours en tant que monitrice de gymnastique pour la Société de gymnastique et des cours privés de danse à Moutier. Pour perfectionner sa formation, elle suit en outre des cours organisés par l’Association suisse des professeurs de danse (ASPD), dirigés par des danseurs et des danseuses de renommée internationale, notamment par Rosalia Chladek, Mary Wygmann, Harald Kreutzberg, Nora Kiss, et Kurt Jooss. Toutes ces influences permettent à M. de créer son propre style de danse.
Par la suite, elle ouvre à Moutier une école de danse installée à la rue du Viaduc. En 1947, elle cesse de donner des cours à la Société féminine de gymnastique pour se consacrer entièrement à son école. Des récitals annuels de danse sont organisés d’abord à Moutier puis plus tard dans toute la région jurassienne. Parmi ses nombreuses productions, citons un spectacle de danse costumé sur un menuet de Boccherini présenté en 1945 à Moutier. Ou encore celui donné le 27 mai 1961 à Malleray par ses élèves de Malleray-Bévilard, Reconvilier, Moutier et Delémont.
Lors de l’Exposition Nationale à Lausanne en 1964, M. présente une chorégraphie inspirée des Quatre Saisons de Vivaldi qui connaît un grand succès dans une salle de spectacle comble.
Dans une brochure publiée en 1970, son élève Babs Marchand et Fernand Racine (1923-1992), violoniste prévôtois, lui rendent un hommage poignant pour son engagement à la vie culturelle et artistique de cette cité industrielle. Grâce à son action, plusieurs danseuses professionnelles sont issues de son école, dont Babs Marchand, qui produit en mars 1981 un spectacle en honneur de son mentor à l’aula de l’école de Chantemerle à Moutier.
Membre de l’Association suisse des professeurs de danse (ASPD) dès 1945.

Robin Moschard, 24/04/2020
Dernière modification: 27/04/2020

Bibliographie

www.bijube.ch (consulté 24.04.2020)
www.chronologie-jurassienne.ch (consulté 24.04.2020)
Alfred Holzer, Walter Rougemont, Max Robert, Après Moutier village Moutier ville (Extraits de la presse locale 1951-1966), 1974, pp.166-167
Alfred Holzer, Walter Rougemont, De Moutier village à Moutier ville (Extraits de la presse locale 1894-1950), 1970, pp.154,175,194-195
L’Impartial, 31 mai 1961, p.5 : Malleray-Bévilard. Récital de danse Yvonne Morf
Walter Rougemont, Max Robert, Moutier chef-lieu de district, 1e partie (Extraits de la presse locale 1967-1972), 1975, p.74, pp.82-83
Tribune Jurassienne, 12 novembre 1953