Alber, Dionisia (1929-), en religion Sœur Françoise-Romaine

Originaire de Genève. Née à Schio, province de Vicenza (I), le 30 novembre 1929. Fille d’Auguste Alber (1886-1937), né à Zurich, employé dans la fabrique de turbines Escher Wyss à Zurich, puis directeur de la succursale à Schio, et de Marie Adrienne Michaud (1885-1960), née à Hauterive (FR), maman au foyer, cantatrice et enseignante de français, parlant plusieurs langues. Un frère aîné, Romain, né en 1927.
A. passe ses premières années en Italie, où elle fréquente l’école primaire. En 1937, son père décède subitement et la famille déménage en Suisse, à Fribourg. Sa mère tombe gravement malade et est hospitalisée en 1938. A. et son frère sont placés dans des internats différents. Commence alors pour eux une épreuve difficile qui va les fortifier pour toute leur vie.
A. obtient son brevet d’enseignante en 1948. Elle dispense des cours au pensionnat de jeunes filles du Sacré-Cœur à Estavayer-le-Lac (FR).
En 1950, elle entre au couvent tenu par les Sœurs de la Sainte-Croix d’Ingenbohl, à Fribourg. Elle commence sa vie dans l’Eglise comme postulante, puis aspirante, et devient religieuse en 1953, à 24 ans. Elle change d’état civil et se nommera dorénavant Sr Françoise-Romaine – Françoise en souvenir de Sainte Françoise, fondatrice des oblates bénédictines, née à Rome (1384-1440), et Romaine, allusion ou clin d’œil à son frère Romain.
Elle enseigne dans différents villages fribourgeois puis, en secondaire, au Sacré-Cœur à Estavayer-le-Lac de 1956 à 1983. En plus de sa charge d’enseignante, elle est nommée préfète de 1970 à 1973, puis directrice et supérieure de l’établissement de 1974 à 1983.
En septembre 1983, à la demande du curé Ory qui est à la recherche d’une religieuse pour compléter son équipe, Sr Françoise-Romaine arrive à Moutier; elle a 54 ans. La communauté des Sœurs de la Sainte-Croix d’Ingenbohl, présente dans la cité prévôtoise depuis 1930, s’occupe principalement des soins à domicile. Elle rejoint ses deux consœurs, mais sa mission sera pastorale.
Dès 1984, Sr Françoise-Romaine travaille avec l’Équipe pastorale et s’occupe spécialement du vaste domaine de la diaconie. Elle apporte la communion aux personnes hospitalisées ou impotentes. A la messe, elle fonctionne tour à tour comme lectrice, ministre de la communion et aide-sacristine. Elle assure également la formation des mamans catéchistes et dispense des leçons de français à des étrangers.
Entrée en retraite en 1999, elle poursuit bénévolement son immense travail. Elle anime les célébrations œcuméniques dans les homes de la région. Une formation spécifique à Caritas lui permet d’accompagner des personnes en fin de vie. Depuis 2000, elle met sur pied la prière du lundi soir à la crypte de l’église Notre-Dame de la Prévôté. En 2012, elle rejoint l’équipe du Rencar, un espace de rencontre et d’accueil aménagé dans un camping-car stationné à différents endroits du Jura pastoral.
Sportive, adepte des randonnées pédestres, elle parcourt jusqu’à un âge avancé le Valais et les crêtes du Jura. Lors de la fête des Vendanges des deux Saints (St Germain et St Randoald), initiée en 2010, elle est sollicitée pour fouler le raisin de l’année.
Son engagement à Moutier fait de Sr Françoise-Romaine une figure incontournable de la vie locale. Elle est connue et respectée par toute la population, qu'elle soit catholique, protestante, musulmane ou sans religion et reconnue pour savoir faire de son existence une vie de présence, d’écoute, d’accompagnement et de réseau de solidarité, une vie enracinée dans l’amour du prochain.
Après 37 ans de ministère à Moutier, cité dans laquelle elle s’est pleinement épanouie, Sr Françoise-Romaine décrit son ministère comme suit : « c’est une belle mission que d’être libre des problèmes familiaux et proche des gens de tout âge, de toute communauté et de toute religion, pour les écouter, les soulager, les aimer, pleurer et rire avec eux. »
En août 2020, l’antenne des sœurs Ingenbohl à Moutier ferme définitivement ses portes, faute de relève. Sr Françoise-Romaine et sa consœur quittent la cité prévôtoise et prennent leur retraite dans leur couvent d’origine à Fribourg.

Nadia Bueche Roth et Marco Roth, 21/08/2020
Dernière modification: 4/09/2020

Bibliographie

Informations transmises aux auteurs par Sr Françoise-Romaine (10.05.20)
www.canalalpha.ch (03.06.2020)
www.cath.ch (19.05.2020, 25.08.2020)
http://lepetitjurassien.ch (31.03.2014)
www.notredame.ch (17.05.2020)
lqj.ch (23.05.2020)
www.rjb.ch (20.05.2020)
www.rts.ch Couleurs locales  (17.04.19)
La Semaine, 2 septembre 2020