Bleuer, Emile (1894-1955)

Bleuer, Emile (1894-1955)Né à Boujean (Bienne) le 25 juin 1894. Mort à Bienne le 2 octobre 1955.
Emile Bleuer suit sa formation au pro-gymnase de Bienne, puis effectue un apprentissage d’employé de commerce dans la maison Brodbeck. Ayant passé avec succès ses examens finaux en 1911, il exerce pendant une année la profession de commis-voyageur. Son mariage dans les années 1910 lui ouvre les portes de l’horlogerie. Il fonde avec son beau-père, Emile Studer, la raison sociale Studer SA, spécialisée dans la fabrication de ressorts de barillets. Il reprend la société à son compte au début des années 1920. Transformée plusieurs fois, l’usine est finalement transférée dans des locaux plus vastes dans le quartier de la Gurzelen au milieu des années 1940. Membre du Comité directeur (1927-1944), Vice-président (1945-1947) puis Président de l’Union des branches annexes de l’horlogerie (UBAH, 1948-1955), B. est également administrateur de la Fiduciaire horlogère suisse SA (FIDHOR, 1952-1955) et membre du Comité central de la Chambre suisse d'horogerie (CSH, 1948-1950). Nommé par le Département fédéral de l’Economie publique à la Commission des Arrêtés fédéraux (1947-1950).
Membre de l'Association de la Vieille ville de Bienne et de la Société des Gorges du Taubenloch. Gymnaste.

Johann Boillat, 30/11/2020

Bibliographie

L’Impartial, 5 octobre 1955, p. 5
La Suisse horlogère, Edition suisse, 6 octobre 1955, p. 988.
Émile BLEUER, Jean Joseph WYSS, Ernest DUBOIS, Georges-Albert BERNER (éd.), « Les branches annexes de l’horlogerie. Numéro spécial publié en collaboration avec les fabricants des parties détachées de la montre », in La Suisse horlogère. Édition hebdomadaire suisse, n° 23, La Chaux-de-Fonds, 9 juin 1949, pp. 339-377
Johann BOILLAT, Les véritables maîtres du Temps. Le cartel horloger suisse (1919-1941), Neuchâtel ; La Chaux-de-Fonds : Alphil ; Editions Institut l’Homme et le temps, 2013, 758 p. Ici, pp. 231-232 et p. 560

Iconographie

Emile Bleuer (1946).
Source : Jean-Jacques Wyss, La création de l'Union des branches annexes de l'horlogerie UBAH et les 20 premières années de son activité, 1927-1947, La Chaux de Fonds : Union des branches annexes de l'horlogerie, 1947, pp. 16-17