Sandoz-Peter, Lore (1899-1989)

Industrielle et philanthrope née le 29 juin 1899 à Bienne. Décédée, le 9 octobre 1989 à Bienne. Fille de Gottfried Peter, gérant de la succursale de la BCBE à Bienne. Mariée en 1941 à Jules Sandoz (1903-1990). Sans enfants.
Ecole de commerce, puis Ecole ménagère à Bienne. Autodidacte en administration, finances et techniques. Liquidatrice de fabriques d’horlogerie durant la crise de 1923, S. entre chez Bulova en tant que fondée de pouvoir en 1927. Elle est rapidement nommée responsable des installations à la Rue du Weissenstein 9. A ce titre, elle prend part à l’agrandissement de la fabrique (1928) et à sa transformation en manufacture (1929). Dès 1930, elle siège à la direction générale de Bulova, fabrique qu’elle dirige pendant 34 ans. Sous sa houlette, Bulova ouvre des succursales à Villers-le-Lac (1934) puis à Neuchâtel (1947). A la fin de l’année 1949, Lore Peter-Sandoz prend en main la construction de la nouvelle usine de Bienne, au Faubourg du Jura, inaugurée en 1950, puis agrandie par étapes jusqu’en 1956. Avec son mari, elle recrute Max Hetzel en 1950, ingénieur diplômé ETH, père de la montre à diapason. S. accède à la vice-présidence du conseil d’administration de Bulova Watch Co., New York. en 1957. Elle fait encore un passage aux FMB et à la BCBE.
Mécène, Lore Sandoz-Peter est également dessinatrice, peintre et sportive à ses heures perdues. Aujourd’hui, la Fondation Stiftung Lore Sandoz-Peter contribue, entre autre, à défendre les nécessiteux et promouvoir le statut de la femme dans le Seeland. Depuis le début du XXIe siècle, une rue de Bienne porte son nom.

Johann Boillat, 30/11/2020

Bibliographie

Uhren Rundschau. Revue de la montre, 1972/1973, 49e année, p. 72
Bieler Chronik, 1989, p. 301
Nicolas BOLLINGER, « Ehrgeizig, idealistisch und sozial », Bieler Tagblatt, 25 août 2015, p. 7
Fondation Stiftung Lore Sandoz-Peter, Biel/Bienne