Deutsch

Bobst, Ours Joseph (1750-1828)

Né à Oensingen (SO) le 31 mai 1750. Décédé le 1er avril 1828 (inhumé le 2 dans le choeur de l’église). Fils de Joseph « Babst » et d’Elisabeth née Schwitzer.
Etudiant au séminaire de Porrentruy en 1774, il reçoit la tonsure le 10 avril 1773 et les ordres mineurs le 26 février 1774 ; il est ordonné sous-diacre le 24 septembre 1774, diacre le 17 décembre 1774, prêtre le 1er avril 1775 (à Porrentruy, dans l’église du collège). Approuvé pour la première fois le 1er avril 1775. Il ne donne pas satisfaction en matière doctrinale, puisqu’il doit continuellement renouveler son approbation pour le ministère qu’il exerce à de nombreux endroits, principalement comme vicaire dans différentes paroisses du canton de Soleure : Oensingen (1776), Lostorf (1778), Trimbach et Wangen (1779), aumônier militaire en 1784, Trimbach (1789), Mettau (1791) ; il est ensuite démis de ses fonctions et va en France. Il est de retour en 1793. Il célèbre pour la première fois la messe dans l'église St-Nicolas à Dittingen (BL, alors en territoire français) le 26 avril 1795 et s'installe au village dans le courant de l'été. Dès le 17 avril 1800, il est administrateur et curé à Holderbank (SO). Du 16 décembre 1808 au 5 janvier 1828, Bobst est curé à Kienberg (SO), où il meurt, peu de temps après avoir résigné ses fonctions.

Jean-Pierre Renard et Philippe Hebeisen, 27/09/2005
Dernière modification: 29/10/2013

Bibliographie

Eugène Folletête, « Rauracia sacra », Actes SJE , 36, 1931, p. 112
Paul Lachat, Geschichte der Pfarrei Dittingen, Laufon, 1970
Jean-Pierre Renard, Le clergé paroissial dans les arrondissements de Delémont et de Porrentruy avant et après la réorganisation de 1802-1804, Saignelégier 2009, p. 199