L'Hoste, Joseph Luc (1768-1829)

Né le 19 octobre 1768. Décédé aux Bois le 17 avril 1829, atteint de la gangrène, et a été inhumé dans l'église paroissiale le 21. Fils de Jean Georges (maréchal-ferrant au château) et de Marie Françoise, née Rottet de Corban. Il est le neveu de Jean Germain Lhoste, curé des Bois de 1748 à 1791.
Etudiant au collège, puis au séminaire de Porrentruy en 1790 et 1791, il reçoit la tonsure et les ordres mineurs le 25 mai 1790 ; il est ordonné sous-diacre le 16 décembre 1790, diacre le 16 juin 1791, prêtre le 24 septembre 1791 (à Porrentruy, dans la chapelle de la résidence épiscopale [en même temps que Nicolas Lhoste] ; dispense d'âge). Il est approuvé (juridiction) pour la première fois le 17 décembre 1791.
Le 30 octobre 1790, il est investi de la chapelle Sainte-Catherine dans l'église paroissiale de Porrentruy (vacante par la démission de Jean Germain Lhoste, son oncle). En 1793, il se réfugie à Soleure et rentre en 1795 dans la paroisse des Bois, à la suite d'une pétition des paroissiens. Cité comme administrateur aux Bois en 1798, en août 1801, en septembre 1802 et en janvier 1803, il est confirmé provisoirement dans ses fonctions le 30 mai 1803 et prête le serment lié à sa charge le 5 juillet 1803. Il est nommé desservant des Bois le 20 juin 1804, après qu'Antoine Schwärzlin, curé des Bois en titre depuis 1791, ait finalement accepté de renoncer à cette charge.

Jean-Pierre Renard et Emma Chatelain, 27/04/2010

Bibliographie

Eugène Folletête, « Rauracia Sacra. Première partie », in Actes SJE, 36, 1931, p. 175

Jean-Pierre Renard, Le clergé paroissial dans les arrondissements de Delémont et de Porrentruy avant et après la réorganisation de 1802-1804, Saignelégier, 2009, p. 414