Seurot, Pierre-Antoine (?-?)

D'origine lorraine, cet artisan fondeur est établi une douzaine d'années à Cornol. Dès 1720, il obtient du prince-évêque un privilège pour l'exécution de cloches dans l'Evêché de Bâle. Il quitte l'Ajoie vers 1730-1733, on ne sait pour quelles raisons.

Emma Chatelain, 13/12/2005
Dernière modification: 14/12/2005

Bibliographie

Gustave Amweg, Les Arts dans le Jura bernois et à Bienne, tome 2, Porrentruy, 1941, pp. 303-304