Schweingruber, André (1904-1993)

Né à Saint-Imier le 31 janvier 1904. Décédé en juin 1993. Epouse Bluette Guinand en 1933. Quatre enfants.
Scolarité et Technicum à Saint-Imier, S. obtient un diplôme d'horloger mécanicien. En 1937, il reprend avec son frère la fabrique familiale de ressorts Sonia qui dès lors connaît un grand développement. Dès 1952, il travaille au sein de la nouvelle usine Nivaflex dont il est, durant de longues années, administrateur-délégué. Au début des années 1960, il devient membre fondateur de Général Ressorts puis administrateur et vice-président du conseil d'administration jusqu'en 1970.
Membre du Parti libéral-radical, S. siège durant trois législatives au Conseil général de Saint-Imier. Il préside en outre les assemblées municipales. Ardent défenseur de l'unité cantonale.
Président des commissions de l'école primaire et de la fête des promotions; membre du comité du Corps des Cadets.
Cavalier, il contribue au développement de l'équitation dans la région. Il est aussi l'un des promoteurs des Téléskis Chasseral-Les Bugnenets SA dont il assume la présidence en 1967. Membre de la section Chasseral du Club alpin suisse (CAS).

Emma Chatelain, 15/01/2007
Dernière modification: 15/08/2007

Fonds d'archives

Mémoires d'Ici (Saint-Imier), Fonds Le Jura bernois 1874-1998.

Bibliographie

Le Jura bernois, 1er juillet 1993.