Cerf, Alphonse (1877-1954)

Né le 2 août 1877. Décédé le 22 octobre 1954. Fils de Joseph-Sébastien Cerf et d'Adèle née Schaffter. Oncle de Jean-Louis Comte. Catholique.
C. passe son enfance à Courtételle puis effectue trois années d'études à l'Ecole normale de Hauterive et une quatrième à celle de Porrentruy. En 1898, il obtient son brevet d'instituteur. Il enseigne quelques années à l'école primaire puis, en 1902, obtient son brevet secondaire et est nommé maître à l'école secondaire de Saignelégier dont il deviendra le directeur. En 1916, il est nommé professeur de français, d'histoire, de dessin et de religion à l'Ecole normale des institutrices de Delémont. Il prend sa retraite en 1945.
A l'armée, C. est promu lieutenant au bataillon de fusiliers 22 (1900) ; capitaine, commandant la compagnie de fusiliers II/22 (1909) ; commandant ad interim du bataillon de fusiliers 22 (1914) puis major (1915-1920) ; lieutenant-colonel, il succède à Henri Guisan comme commandant du régiment d'infanterie 9 (1921-1925) ; colonel, au commandement de la brigade d'infanterie de landwehr 20 (1927-1931).
Fort de son expérience de la première guerre mondiale, il écrit La guerre aux frontières du Jura (1930) et Les mobs de 1914 à 1918, racontées par nos soldats (1934). Il collabore aussi régulièrement à la Revue militaire suisse.

Emma Chatelain, 9/05/2007
Dernière modification: 21/10/2011

Bibliographie

Informations transmises par Jean-Louis Comte.
Ecrivains militaires de l'ancien Evêché de Bâle, Saignelégier ; Saint-Imier, 1990, pp. 141-150