Bergier, Henri (?-?)

De Coeuve. Prêtre.
Admis ad curam à Courfaivre en 1614/15, 1615/16, et par deux fois en 1616/17, il est institué le 27 avril 1617 ; en 1633/34, il est frappé d'une amende de 10 livres. Il meurt peu après la visite de Thomas Henrici, avant le 29 février 1636. La paroisse de Courfaivre est ensuite administrée par Courtételle, avant de l'être par Bassecourt dès 1646.
Un Henri Bergier, de Coeuve, né en 1590, est ordonné prêtre à Porrentruy le 14 mars 1615. Henrici a-t-il reçu une information inexacte (ou commis une erreur) en notant que le curé de Courfaivre a été ordonné prêtre à Besançon ou s'agit-il d'un homonyme ?
Un Henri Bergier est cité comme vicarius à Courtételle le 21 juillet 1616, paroisse dont Richard Hugué, de Delémont, docteur en théologie, est le recteur de 1615 (institué le 31 juillet) jusqu'en 1617/18.

Jean-Pierre Renard, 25/09/2007
Dernière modification: 5/10/2007

Bibliographie

Thomas Henrici, Directorium pro vicariatu generali in episcopatu Basileensi (1634-1642); textes édités et annotés par Jean-Pierre Renard, Fribourg, 2007, pp. 177, 178, 401