Junod, Henri (1825-1882)

De Lignières. Né à Saint-Imier le 28 septembre 1825. Décédé à Neuchâtel le 28 octobre 1882.
Pasteur. Consacré à Neuchâtel en 1851. Directeur des écoles du dimanche de Neuchâtel (1851-1852). Pasteur à Bôle-Rochefort (1852-1861), Saint-Martin (1861-1867) puis Neuchâtel (1868-1882).
Membre de la Société des Belles-Lettres de Neuchâtel (1842-1844).

Auteur de :

- L'eau-de-vie, ses dangers, Paris, Germer-Baillière [etc.], [1863]
- Du manque de pasteurs et des moyens d'y remédier : rapport présenté par M. H. Junod, pasteur à Saint-Martin, à la Société pastorale suisse, réunie à Neuchâtel, les 16 et 17 août, Neuchâtel, Delachaux et Sandoz, 1864
- « Un récit neuchâtelois de la 2me bataille de Vilmergue », in Musée neuchâtelois, 1865, p. 114-116
- Aux électeurs ecclésiastiques de la paroisse française de Neuchâtel et à leurs familles, [Neuchâtel], [1873]
- « L'homme est né pour souffrir comme l'étincelle pour voler », Job V.7, (sermon prêché par Henri Junod), [Neuchâtel], [1880]
- « Toi, suis-moi », Jean XXI, 22, (sermon prêché entre Pâques et Pentecôte à Neuchâtel), [Neuchâtel], [1882]
- Sermons, Neuchâtel, A.-G. Berthoud, 1884
- « Jules Gerster », in La revue de belles-lettres, Lausanne, 1884/85, p. 7-23

Emma Chatelain, 28/07/2009
Dernière modification: 29/07/2009

Bibliographie

Belles-Lettres de Neuchâtel, Livre d'or, 1832-1960, [Neuchâtel], 1962, p. 59