Montandon, Paul (1843-1908)

Du Locle et de la Brévine. Né à Saint-Imier le 31 mai 1843. Décédé à Neuchâtel le 18 novembre 1908. Fils de James Montandon (1815-1891), horloger et négociant à Paris, Saint-Imier et au Locle.
Pasteur, consacré à Madrid en 1872. Travaille en Espagne puis se retire à Neuchâtel.
Membre de la Société des Belles-Lettres de Neuchâtel (1861-1863).

Auteur de De la nature et de la composition de l'église (thèse, Lausanne, 1868) et De la perdition à la gloire (1899).

Emma Chatelain, 28/07/2009
Dernière modification: 29/07/2009

Bibliographie

Belles-Lettres de Neuchâtel, Livre d'or, 1832-1960, [Neuchâtel], 1962, p. 102