Enquête ecclésiastique de l'An XII (1804)

Après avoir fait partie de l'éphémère République libre et indépendante de la Rauracie (1792-1793), le nord de la Principauté épiscopale de Bâle a été incorporé à la République française le 23 mars 1793 pour former le département du Mont-Terrible. Le 17 février 1800, Napoléon Bonaparte, premier consul, rattache l'Evêché de Bâle et le Pays de Montbéliard au département du Haut-Rhin et au diocèse de Strasbourg.

L'an XII de la République française (1804), Jean-Pierre Saurine, nouvel évêque de Strasbourg, commande une vaste enquête sur la situation matérielle et religieuse de son nouveau diocèse, étant donné que les problèmes liés à sa réorganisation, consécutive au Concordat de 1801, ne sont pas encore tous résolus de manière satisfaisante.

Un formulaire comportant 29 questions (en latin) est envoyé aux curés des paroisses et aux desservants des succursales de chaque canton ou justice de paix.
Les « questions statistiques » portent essentiellement sur la situation politique (sous l'Ancien Régime), démographique, économique et géographique des paroisses, sur l'état des églises paroissiales et des presbytères après la tourmente révolutionnaire, sur les liens interparoissiaux et les voies d'accès, sur les revenus des curés et des fabriques d'église avant et après la Révolution. Visant aussi à contrôler la publicité des cultes dans la période post-révolutionnaire, les « questions liturgiques » s'intéressent aux processions et aux célébrations liturgiques particulières attirant les foules, aux calvaires érigés le long des routes, aux chapelles et églises ouvertes ou non au culte, mais elles abordent aussi d'autres aspects de la vie religieuse : les confréries, la liturgie, les sermons et l'enseignement du catéchisme, les dévotions particulières.

Les réponses des ecclésiastiques des arrondissements de Delémont et Porrentruy constituent un véritable état des lieux sur les paroisses des cantons d'Audincourt, Delémont, Laufon, Montbéliard, Moutier, Porrentruy, Saignelégier, Saint-Ursanne. Elles fournissent aussi le recensement à peu près complet du clergé de cette région du diocèse de Strasbourg en 1804 : Quels sont les noms et prénoms des curés, des desservants de succursales, des vicaires et des autres clercs demeurant dans le canton ? Quelle est la date exacte de leur naissance ? Quel est leur lieu d'origine ? Quelle était la condition de chacun avant la Révolution ? Pendant combien d'années, à quel titre, en quels lieux et dans quels diocèses ont-ils travaillé dans la vigne du Seigneur ?

Jean-Pierre Renard, 22/10/2009
Dernière modification: 10/06/2010

Bibliographie

Jean-Pierre Renard, Le clergé paroissial dans les arrondissements de Delémont et de Porrentruy avant et après la réorganisation de 1802-1804, Saignelégier 2009, p. 9-105 (le texte original - latin et français - des réponses à l'Enquête de 1804 pour les arrondissements de Delémont et de Porrentruy, y compris les cartes contemporaines de chacun des cantons concernés, est édité sur le CD-ROM annexé)