Brieffer, Jean Georges (1727-1783)

Né à Aesch le 2 avril 1727, baptisé à Pfeffingen le 3 avril. Décédé à Therwil (BL) le 30 mars 1783 (inhumé le 1er avril à côté de l'autel Saint-Joseph dans la nef de l'église). Fils de Jean Jacques et de Marie née Guztweilerin.
Cité comme étudiant en théologie morale et en droit canon au collège des Jésuites de Porrentruy en 1749, il reçoit la tonsure et les ordres mineurs le 19 décembre 1749 ; il est ordonné sous-diacre le 14 mars 1750, diacre le 28 mars 1750, prêtre le 23 mai 1750 (à Porrentruy, dans la chapelle aulique ; il est approuvé pour la première fois le 24 juin 1750. Déjà cité comme « vicaire » à Laufon en 1754, il y est nommé « chapelain-vicaire » le 30 janvier 1756 (bénéfice vacant par la promotion de François Joseph Elsaesser à Allschwil le 4 octobre 1755), curé d'Oberwil (et Neuwiller, F) le 22 juillet 1757 (après la promotion d'Ignace Guillaume Scheppelin à Therwil), curé de Therwil-Ettingen le 10 février 1781 (suite à la démission de Georges Floribert Froidevaux). Son élection comme jurat du chapitre rural du Leimental est confirmée le 26 mars 1783.
N. B. Il ne doit pas être confondu avec Jean Georges Brieffer, son oncle, curé et doyen de Laufon jusqu'en janvier 1756, décédé à Laufon le 30 novembre 1763.

Jean-Pierre Renard, 10/11/2009

Bibliographie

Jean-Pierre Renard, Le clergé paroissial dans les arrondissements de Delémont et de Porrentruy avant et après la réorganisation de 1802-1804, Saignelégier 2009, p. 207