Prêtre, Pierre (1815-1905)

Originaire de Boncourt. Né à Boncourt le 21 février 1815. Décédé en 1905. Épouse Séraphine Prêtre, née Queloz, le 30 juin 1857. Neuf enfants. Père du peintre Léon Prêtre.
Collège à Porrentruy, où il fréquente durant trois ans la même classe que Joseph Trouillat. P. travaille comme professeur de mathématiques au Collège de Porrentruy, puis effectue des études pour devenir géomètre à Paris, avant d’être nommé, en 1850, directeur du cadastre et de l’impôt foncier du Jura bernois. De 1861 à 1887, il travaille comme banquier à la banque Girardin, Prêtre & Cie. En 1880, il achète la ferme de Beaupré.
Membre de la Commission de l'École cantonale de 1858 à 1865, période durant laquelle il est de tendance libérale-radicale. Élu au Grand Conseil bernois pendant près de trente ans (1866-1894), il change d'orientation politique et combat vigoureusement la loi sur les cultes adoptée par le peuple en 1874. Il devient l'un des meneurs du parti catholique lors du Kulturkampf.

Philippe Hebeisen, 26/08/2005
Dernière modification: 6/03/2020

Bibliographie

Michel Hänggi et Joseph Chalverat (textes) ; Jacques Bélat (photos), Léon Prêtre, Porrentruy : Société jurassienne d’Emulation, 2011

Edgar Prêtre, Hommage à Léon Prêtre (1860-1936, La vie et les œuvres de l'artiste peintre jurassien et bruntrutain), film DVD (27 min.) Porrentruy/Lugano 2010

D. Prongué, Joseph Trouillat, un itinéraire entre politique et histoire, 1815-1863, Fribourg, 1998, p. 564

Texte actualisé par Kiki Lutz (25.02.2020)