Gsteiger, Patrick (1967-)

Originaire de Grindelwald (BE). Né le 5 juillet 1967. Marié et père de deux enfants. Baptiste. Vit à Perrefitte, puis à Eschert.
CFC de dessinateur en architecture. G. fait ensuite l'Ecole de police, est agent de la police cantonale bernoise puis inspecteur à la police judiciaire du Jura bernois. Il devient ensuite secrétaire général du Conseil régional du Jura bernois (2003-2006) puis secrétaire général ad interim du Conseil du Jura bernois (CJB). Conseiller en énergie au sein d'ECE SA à Moutier (depuis 2006), puis conseiller en énergie indépendant.
Membre du Parti radical (PRJB, 1er vice-président, ensuite secrétaire général) puis dès 2005 du Parti évangélique (PEV). Président du PEV du Jura bernois depuis sa fondation et membre du comité cantonal du PEV bernois.
Conseiller municipal à Perrefitte (1996-1998) puis maire (1998-2006). Membre du Conseil de la Conférence transjurassienne (dès 2006). Elu au Conseil du Jura bernois en 2006, il renonce à siéger et est remplacé d'entrée par Tom Gerber. Député au Grand Conseil bernois de 2010 à 2017, membre de la Députation dès 2010 et de la Commission de la sécurité dès 2014. G. milite entre autres pour l'idée d'un super canton de l’Arc jurassien.
Elu à l'Assemblée interjurassienne la même année, il renonce à y siéger et laisse son siège à son frère, Manuel Gsteiger. Candidat malheureux au Conseil-exécutif en 2010. Il se présente de nouveau aux élections en 2016 mais se retire après le premier tour. En 2017, il participe à la course pour la préfecture de Bienne, mais se retire également après le premier tour. Au niveau national, il figure sur la liste pour le Conseil national en 2011.
Secrétaire du Conseil d'administration et collaborateur de ECE SA, Economie et Conservation de l'Energie, Moutier (dès 2007).
Membre de la direction du Centre de pédagogie curative du Jura bernois à Tavannes.
Membre du Conseil de l'Eglise évangélique baptiste à Moutier.
Membre/assesseur du comité directeur de la Société des auditeurs-téléspectateurs de la RTS.