F | D

Vie protestante Neuchâtel-Berne-Jura

La Vie protestante Neuchâtel-Berne-Jura est un journal issu de la fusion des deux éditions Berne-Jura et Neuchâtel de la Vie protestante, paru pour la première fois le 23 janvier 2008, édité à Bienne. Il est tiré à 52'000 exemplaires et distribué dix fois par an aux ménages protestants de l'Arc jurassien.
La naissance de la Vie protestante remonte à 1917, date de la parution du premier numéro du Trait d'Union jurassien, organe mensuel et gratuit, issu lui-même de la fusion de différents bulletins paroissiaux.
Il est distribué gratuitement une fois par mois à tous les foyers protestants jurassiens et aux protestants francophones du canton de Soleure et de la paroisse française de Berne. Hermann Ecuyer, de Corgémont, est le premier pasteur à assumer la rédaction générale.
En 1943, le Synode de Tramelan décide d'incorporer le Trait d'Union aux journaux des Eglises de Neuchâtel et de Genève, qui se sont unis au début de cette même année, sous le nom de Vie protestante.
A partir de là et jusqu'en décembre 1991, la Vie protestante fonctionne avec une rédaction centralisée et un rédacteur en chef basé à Genève, ainsi qu'un rédacteur par région. L'Eglise valaisanne, les paroisses françaises de Suisse alémanique, ainsi que quelques paroisses vaudoises se joignent au groupement romand. En 1979, la Vie protestante tire à 125'749 exemplaires, dont 25'703 pour l'arrondissement jurassien.
En parallèle à ce mensuel gratuit, la Vie protestante publie une édition hebdomadaire payante. Mais le défi est trop élevé et peu à peu la Vie protestante va voir le nombre de ses abonnés diminuer et les reproches augmenter. On l'accuse par exemple d'être trop à gauche, trop intellectuelle, trop tiers-mondiste et donc trop éloignée de la vie paroissiale et des Eglises. Les Neuchâtelois sont les premiers à quitter le groupement romand. Les autres suivront et la Vie protestante éclate alors en plusieurs mensuels. Le premier numéro de la Vie protestante Berne-Jura paraît en janvier 1992. Seize ans plus tard, on ira de nouveau dans le sens de la fusion.


Auteur·trice du texte original: Emma Chatelain, 02/11/2011

Dernière modification: 09/11/2011

Fonds d’archives

Mémoires d'Ici (St-Imier), Fonds Eglise réformée jurassienne (contient le Trait d'union jurassien)

Bibliographie

Suggestion de citation

Emma Chatelain, «Vie protestante Neuchâtel-Berne-Jura», Dictionnaire du Jura (DIJU), https://diju.ch/f/notices/detail/1000160-vie-protestante-neuchatel-berne-jura, consulté le 27/01/2023.

Catégorie

Médias
Médias