Terrier, Georges (1922-2011)

Originaire de Genève. Né à Delémont le 3 mars 1922. Décédé le 13 juin 2011. Fils de Stanislav-François Terrier (1890-1975, Russe, a reçu le droit de cité genevois en 1912), médecin-dentiste, et de Madeleine Piegai (1895-1984), ménagère. Epouse Edwige Haberthür (née en 1923), médecin, à Bienne le 5 avril 1951. Trois enfants. catholique.
Scolarité et progymnase à Bienne puis maturité à Porrentruy (latin-grec, obtenue en 1941) et études de médecine à Neuchâtel, Lausanne et Zurich. Diplôme de médecine à Lausanne en 1950. Doctorat à Zurich en 1952 (L’influence de l’âge sur la malignité du cancer du sein).
Assistant à Baden, Strasbourg, Zurich et Lausanne où il est ensuite nommé chef de clinique du service universitaire ORL et reçoit son titre de spécialiste FMH en 1956. En 1957, il est nommé chef du service ORL à créer à l’Hôpital de La Chaux-de-Fonds (poste qu’il occupe jusqu’en 1987). En 1961, il met sur pied le CORTAC (Centre d'Orthophonie et d'appareillage Acoustique) qui deviendra en 1963 une école d’orthophonie rattachée à la faculté des Lettres de l’Université de Neuchâtel. Il y enseigne jusqu’en 1975, année où il est engagé comme enseignant à la faculté de médecine de l’Université de Lausanne. Il y est successivement suppléant (1975-1978), maître-assistant (1978-1979) et professeur (1979-1987).
De 1957 à 1987, il tient aussi un cabinet privé à La Chaux-de-Fonds.

Lauréat du prix de l'Institut neuchâtelois en 1994. Professeur honoraire de l'Université de Lausanne (1987). Membre fondateur (1968) et président (1970-1973) de la SRAPL (Société romande d'audiophonologie et de pathologie du langage). Président de la Société suisse d’ORL et de chirurgie cervico-faciale (1971-1973), membre d’honneur (1992).
Membre fondateur du Bureau international d’audiophonologie (1964).

Emma Chatelain, 25/07/2012

Bibliographie

Olivier Robert, Dictionnaire des professeurs de l'Université de Lausanne dès 1890, Lausanne, Université de Lausanne, 2000, p. 1235
Département de l'éducation, de la culture et des sports, Neuchâtel, Archives pour demain 1992-2007, 2007, p. 113-114
http://www.hommages.ch/Defunt/61619/Georges_Terrier (24.7.2012)