Moeckli-Cellier, Maurice (1893-1941)

Originaire de Basadingen (TG). Né le 18 septembre 1893 à La Neuveville. Décédé le 20 décembre 1941 à Berne, inhumé à La Neuveville. Fils de Théodore Moeckli-Schwarz (1863-1952), maire de La Neuveville et conseiller national. Epouse le 31 juillet 1920 Emma Cellier, de La Neuveville, née le 4 août 1896 à La Neuveville, décédée le 24 octobre 1971 à La Neuveville, fille de Louis-Aimé et d’Emma Bacher. Deux fils : 1. Pierre Moeckli-Burgat (1921-2012), avocat. 2. Théo Moeckli-Pelet (1922-2013), avocat.
Ecole normale des instituteurs de Porrentruy. Instituteur à Porrentruy de 1913 à 1917. Université de Neuchâtel et Berne (Lettres), Dr ès lettres. Maître secondaire à Saint-Imier 1918, à La Neuveville 1920 (proviseur du Progymnase 1939). Président de la Société pédagogique jurassienne de 1940 à 1941.
Maire de La Neuveville de 1932 à 1941.
Capitaine d’Infanterie.
Auteur d’une notice parue dans les ASJE 1935 : « La Neuveville : simple histoire d’une petite ville ».

Robin Moschard, 22/09/2014

Bibliographie

Jean-Philippe Gobat, Ascendance des huit premières générations et consanguinité des enfants du couple Gobat-Juillerat de Crémines, Moutier, 2001, p. 32
G. A., « Maurice Moeckli (1893-1941), professeur », ASJE 1940-1941, pp. 229-230