Schwob, Maurice (1885-1959)

Citoyen Français, originaire de Morteau (Doubs). Né le 3 juin 1885. Décédé le 8 avril 1959 à La Chaux-de-Fonds. Epouse Marie-Thérèse Payret. Israélite.
Dans sa jeunesse, il séjourne plusieurs années au Japon puis revient en Europe en 1914 et participe à la Première Guerre mondiale, dans les rangs alliés. Au sortir de la Grande Guerre, il s'installe définitivement à La Chaux-de-Fonds et se consacre entièrement aux entreprises familiales. S. effectue en outre plusieurs grands voyages, notamment au Canada, aux USA et en Orient.
Le 22 avril 1925, il crée la société Tadik SA, vente et exploitation de tous articles manufacturés, dont il siège au conseil d'administration (CA) aux côtés d'Isaac Schwob, de La Chaux-de-Fonds, d'Armand Schwob, de Morteau, et d'Adrien et Georges Schwob, du Cerneux-Péquignot. Administrateur dès 1931, S. est nommé directeur, avec René Schwob, de Schwob Frères et Cie SA en 1934 ; l'entreprise est active dans la fabrication et le commerce d'horlogerie, de machines et d'outils, d'appareils et de fournitures destinés à l'industrie. Directeur de Cyma Watch Co SA (La Chaux-de-Fonds). Président des conseils d'administration de Tavannes Watch Co. SA (membre dès 1940) et de Tavannes Machines Co. SA. Membre du conseil de direction de Méfina SA (Fribourg).
Membre du Cercle Français et du Souvenir français de La Chaux-de-Fonds. Membre bienfaiteur de la Société française philanthropique et mutuelle.

Philippe Hebeisen, 2/10/2015
Dernière modification: 9/10/2015

Bibliographie

Journal suisse d'horlogerie et de bijouterie, 3, mai-juin 1959
www.bijube.ch (2.10.2015)
L'Impartial, 9 avril 1959 ; 8 septembre 1964
L'Express, 10 avril 1959
La Fédération horlogère suisse, n° 33, 2 mai 1925, p. 327 ; n° 22, 21 mars 1931, p. 181 ; n° 7, 14 février 1934, p. 55 ; n° 41, 10 octobre 1940, p. 278
Courrier de la vallée de Tavannes, 11 avril 1959