Ribeaud, Monique (1948-)

Née à Coeuve le 4 mai 1948, fille de Louis Ribeaud et Brigitte Ribeaud, née Henzelin, agriculteurs et receveur communal. Moniale dominicaine.
Après sa scolarité, elle travaille de 1966 à 1967 à l'hôpital de Porrentruy comme « fille de salle ». De 1967 à 1968, elle étudie à l'École prévôtoise de Moutier et obtient le diplôme de secrétaire. En 1968, elle entre chez les Sœurs Hospitalières de Porrentruy et est alors envoyée à Sion (VS) où elle suit les cours de l'École valaisanne d'infirmières, dont elle sort diplômée en 1971. De 1971 à 1972, R. fait son noviciat à Fribourg. De retour à Porrentruy, elle entreprend la formation d'infirmière en soins intensifs pendant 2 ans. Elle part ensuite à Angers (F) où elle travaille au Centre hospitalier. Pendant ce temps, elle réalise que sa vocation est plus contemplative qu'apostolique et à son retour entre au monastère des Dominicaines d'Estavayer-le-Lac où elle s'engage à vie en 1982. Dès son engagement et jusqu'à ce jour, elle est responsable de l'infirmerie. En 1986, elle est élue sous-prieure puis prieure en 1988. Elle conserve l'une ou l'autre de ces responsabilités jusqu'à ce jour.
Sous son impulsion, la Communauté transforme une grange du 17ème siècle en hôtellerie, le centre d'accueil « La Source ». Les sœurs fabriquent le Bouquet de Provence, un produit à base de lavande. Au sein de l'Ordre dominicain, sœur Monique est présidente de la Fédération des monastères du Sud de la France (y compris la Suisse) de 1992 à 1998. Elle est ensuite conseillère de 1998 à 2006 puis à nouveau depuis 2018.
De 1990 à 2000, elle fait partie du Comité des Contemplatives de Suisse romande, dont elle occupe la présidence de 2004 à 2018 et la vice-présidence dès 2018.

Jean-Marc Boillat, 10/04/2019

Bibliographie

www.24heures.ch (14.6.2016)
www.moniales-op.ch (consulté le 5.2.2019)
Informations transmises à l’auteur par Monique Ribeaud (04.01.2019)