Gullotti, Hervé (1972-)

Gullotti, Hervé (1972-)Originaire de Berne et Bremgarten (BE). Né le 17 novembre 1972  à Bienne. Fils de Laurent, commerçant, anc. directeur de Notz AG, et de Martia née Marichez, mère au foyer. Epouse (1998) Mélanie née Oppliger, éducatrice spécialisée, deux enfants. Mennonite (baptisé réformé).
Maturité au Gymnase français de Bienne (1992) puis études à l’Université de Fribourg où il obtient une licence en lettres en 2000 (mémoire en histoire Pour un monde plus fraternel : l'Essor (1933-1946), une revue protestante dans la tourmente, mémoire de licence polycopié, Faculté des lettres, Fribourg, 1999) et le diplôme de l’Institut de journalisme et de communication sociale (2000). Suivront encore le diplôme romand de cadre en administration communale (2008), le diplôme cantonal bernois de cadre en administration communale (2009) et le certificat d’assistant en gestion du personnel (2014).
Durant ses études, G. commence à travailler comme journaliste auxiliaire à la rédaction romande du télétexte (SWISS TXT SA) à Bienne (1995-2003). Parallèlement, une fois sa licence en poche, il travaille comme assistant de recherche Fonds national de la recherche scientifique (FNRS, 2000-2003) auprès de la Chaire d’histoire contemporaine de l’Université de Fribourg, programme aboutissant à la publication de la recherche sous le titre : Alain Clavien, Hervé Gullotti et Pierre Marti, "La province n'est plus la province" : les relations culturelles franco-suisses à l'épreuve de la seconde guerre mondiale (1935-1950), préf. de Francis Python, Lausanne : Ed. Antipodes, 2003. Il poursuit ensuite une carrière de journaliste RP auprès du télétexte à Bienne de 2003 à 2005. Depuis 2005, il est le chancelier municipal de la commune de Tramelan.
Membre du Parti socialiste du Jura bernois (PSJB) depuis 2013, vice- puis co-président du PSJB depuis 2016. Candidat à la préfecture /f/notices/detail/5403/ du Jura bernois en 2017, il succède à Francis Daetwyler au poste de député Grand Conseil bernois en novembre de la même année ; il y est membre de la Commission des institutions politiques et des affaires extérieures (2018-2020). Vice-président de la fraction socialiste au Grand Conseil (2018-2019), candidat au Conseil national en 2019, vice-président du Parti socialiste bernois (depuis 2020) et président du Grand Conseil bernois (2021-2022).
Pro-bernois de cœur, G. milite activement à la réconciliation entre mouvements socialistes dans le Jura bernois à la suite de la Question jurassienne. Dans ce contexte, son arrière-grand-oncle Nino Gullotti, également député au Grand Conseil bernois, a déposé en 1965 une motion pour nommer une commission de 17 membres chargée d'examiner les propositions de la Députation jurassiennne pour une solution du problème jurassien, motion acceptée le 8 novembre 1965.
Politique mise à part, G. s’engage également dans des associations professionnelles ou sociales : co-organisateur du cycle annuel de conférences historiques avec la section culture du Centre Interrégional de Perfectionnement et la Société jurassienne d’émulation (SJE, depuis 2011), membre du comité de l’Association des secrétaires municipaux/pales du Jura bernois (2011-2018) et membre du comité et responsable d’un module auprès de la Commission romande de perfectionnement des cadres communaux (2012-2018), membre du comité de l’Organisation suisse d’examen formation professionnelle supérieure en administration publique FPS ap pour l’obtention du brevet fédéral « Spécialiste en administration publique » (2015-2018). Egalement membre du comité de L’Envol à Tramelan (depuis 2019), membre du comité de Multimondo (Bienne, depuis 2019), coprésident du comité d’organisation de la Fête de lutte cantonale bernoise 2023 à Tramelan (depuis 2019), membre de la Chambre d’Economie publique du Jura bernois (CEP) et de sa commission « Infrastructures ».
Au militaire, G. est premier-lieutenant dans l’infanterie territoriale et objecteur de conscience.

Philippe Hebeisen, 27/10/2021
Dernière modification: 28/10/2021

Bibliographie

www.gr.be.ch (30.9.2021)
www.rts.ch (7.6.2021)
www.swissinfo.ch (9.9.2021
Le Temps, 5 août 2020
Informations transmises à l’auteur par G.

Iconographie

© anne.camille@vaucher

Lien: http://www.hervegullotti.ch