Wattenwyl, Moussia von (1971-)

Wattenwyl, Moussia von (1971-)

Originaire de Berne. Née Vorpe le 6 novembre 1971 à Bienne. Fille de Roger Vorpe, horloger, et Doris Vorpe née Zürcher, assistante en pharmacie. Divorcée de Guy von Wattenwyl. Deux enfants. Vit à Tramelan. Variantes du nom : Moussia de Watteville.
Enseignante, spécialiste en sciences environnementales et députée au Grand conseil bernois (Les Vert-e-s).
Ayant grandi à Sombeval, elle étudie au Gymnase français de Bienne (1987-1991) puis obtient un brevet d’enseignante secondaire en physique, géographie, biologie et chimie (1992-1997). En 2008, elle reprend des études en science de l’environnement et est diplômée en 2011 de l’Université de Neuchâtel. Par la suite, elle obtient une attestation à l’école d’agriculture de Conthey, qui lui permet d’officier en tant que constructrice et réparatrice indépendante de murs en pierres sèches.
Membre du parti Les Vert-e-s depuis 2014, la carrière politique de v. W. débute avec son entrée au Grand Conseil bernois suite au retrait de Pierre Amstutz (Les Vert-e-s), en 2017. Réélue en 2018, elle s’engage dans différentes commissions ayant trait à la formation (CFor), à la santé (CSoc) et à l’aménagement du territoire (CIAT). Ses interventions parlementaires touchent principalement à la question des transports ainsi qu’à la transition écologique dans le canton de Berne. Elle est également membre du Conseil du Jura bernois (CJB) depuis 2018. V. W. a été proposée à la candidature par le parti Les Vert-e-s pour le Conseil-exécutif bernois pour les élections du 27 mars 2022.
Après avoir enseigné (2000-2015), v. W. travaille depuis 2016 à l’encouragement des énergies renouvelables et du tourisme dans le Jura bernois au sein de l’association et centre de compétences Espace découverte Energie (EdE). Celui-ci propose notamment des visites du parc éolien du Mont-Soleil. C’est sur ce même Mont-Soleil qu’elle construit en 2018 une borie en pierres sèches (hutte en forme d’igloo) de 2,5 mètres de hauteur. En 2021, elle réalise une construction du même type à Remerschen, au Luxembourg, pour le Centre nature et forêt Biodiversum.
V.W. est également membre du Conseil de fondation du réseau Santé Bernoise jusqu’à fin 2021, de même que de la Fédération cantonale bernoise de la pêche, dont elle est la vice-présidente. Elle est membre du comité du WWF Berne et de l’Association transports et environnement ATE Berne.

Anne-Valérie Zuber, 9/02/2022
Dernière modification: 3/03/2022

Bibliographie

Vincent Donzé, « La députée exporte ses igloos en pierres sèches », in Le Matin, 8.04.2021
Mohamed Hamdaoui, « Moussia von Wattenwyl : Elle parle aux cailloux », in Biel Bienne – Die andere Zeitung, 15.08.2018, p. 7
Démission et remplacement. Madame Moussia von Wattenwyl remplace Monsieur Pierre Amstutz. 2017. Grand Conseil bernois https://www.gr.be.ch/gr/fr/index/geschaefte/geschaefte/suche/geschaeft.gid-6035b97eb2804c908717d9b7177a36de.html (consulté le 9.12.2021)
« Moussia de Watteville et Christine Häsler en lice pour le Conseil-exécutif », in RJB, 21.04.2021, https://www.rjb.ch/rjb/Actualite/Region/20210421-Moussia-de-Watteville-et-Christine-Haesler-en-lice-pour-le-Conseil-executif.html (consulté le 9.12.2021).


Informations fournies par Moussia von Wattenwyl (13.01.2021)

Iconographie

Moussia von Wattenwyl ; source : Moussia von Wattenwyl ; © Joel Schweizer