F | D

Donzé, Pierre-Yves (1973-)

Source: https://sites.google.com/view/donze/nihongo

Originaire des Breuleux1. Né le 3 décembre 1973 à La Chaux-de-Fonds. Fils d’Andrée Donzé née Jeanbourquin, régleuse, et de Jean-Marie Donzé, ingénieur HES en électrotechnique. Neveu de Maxime Jeanbourquin. Séparé, père de deux filles.


Historien, professeur d'histoire.

Parcours

Scolarité à Porrentruy, où il obtient sa maturité (1992) au Lycée cantonal. D. étudie ensuite l'Histoire à l'Université de Neuchâtel. Son travail de licence (1998) est publié sous le titre L‘hôpital bourgeois de Porrentruy (1760-1870) – Gestion du patrimoine, médicalisation des soins et assistance aux pauvres (2000). Cet ouvrage remporte le Prix Sigerist (2000). Le 8 avril 2005, il soutient sa thèse de doctorat à l'Université de Neuchâtel. Son travail est intitulé L'ombre de César. Les chirurgiens et la construction du système hospitalier vaudois (1840-1960).

Assistant de recherche (2000-2002) puis Chargé de recherche (2002-2015) à l'Université de Lausanne, D. est également Assistant de recherche (2002-2006) et Chargé de cours (2005-2006) à l'Université de Neuchâtel. Chercheur invité (2006-2009) à l'Université de Kyoto (JP), il s'installe dans cette ville dès 2006. Il est ensuite Chercheur invité (2008-2009) à l'Université Rutgers (USA), puis rejoint l'Université d'Osaka (JP) en tant que Chargé de recherche (2009-2011) ainsi que l'Université du Kansai (JP) en tant que Chargé de cours (2011-2015). Professeur associé aux Universités de Kyoto (2012-2015) et d'Osaka (2015-2016), Chargé de cours (2014-2018) à l'Université de Doshisha (JP), il est Professeur titulaire (2016-) à l'Université d'Osaka et Professeur invité (2017-) à l'Université de Fribourg.

Les recherches2 et enseignements de D. portent principalement sur l'histoire économique et sociale, l'histoire de la médecine, l'histoire des entreprises multinationales ainsi que l'histoire des industries et plus spécifiquement de l'horlogerie. Il est lauréat du Prix Gaïa (2011) pour ses travaux menés sur l'histoire industrielle et sociale de l'horlogerie.

Membre (dès 1994) de la Société jurassienne d’émulation, D. est aussi membre du Bureau (1997-2008) et président (2003-2006) du Cercle d’études historiques. Il participe à la fondation du Dictionnaire du Jura, dont il est le premier responsable (2003-2006) et pour lequel il (co)écrit plus de 150 notices. Il est également fondateur et premier responsable (2002-2006) du Centre jurassien d'archives et de recherches économiques (CEJARE). En 2013, il rejoint le club des ambassadeurs de la marque Jura l'Original.

Publications (choix)

  • Pierre-Yves Donzé, L’hôpital bourgeois de Porrentruy 1760 – 1870 Gestion du patrimoine, médicalisation des soins et assistance aux pauvres, Porrentruy, Cercle d’études historiques de la Société jurassienne d’émulation, 2000, 211 pages.
  • Pierre-Yves Donzé, « Les industriels et la Question jurassienne (1930-1980) », Actes de la SJE 2004, vol. 107, pp. 401-412.
  • Pierre-Yves Donzé, Les patrons horlogers de La Chaux-de-Fonds (1840-1920). Dynamique sociale d’une élite industrielle, Neuchâtel, Alphil, 2007, 234 pages.
  • Pierre-Yves Donzé, Histoire de l’Industrie horlogère Suisse. De Jacques David à Nicolas Hayek, Neuchâtel, Alphil, 2009, 206 pages (traduit en anglais).
  • Pierre-Yves Donzé, Histoire du Swatch Group, Neuchâtel, Alphil 2012, 144 pages (traduit en anglais, italien, japonais).
  • Pierre-Yves Donzé, Longines, du comptoir familial à la marque globale, Saint-Imier, Editions des Longines, 2012, 269 pages.
  • Pierre-Yves Donzé, L’industrie du luxe : histoire de l’industrie horlogère à Genève de 1815 à nos jours, Neuchâtel, Alphil, 2017, 208 pages.
  • Pierre-Yves Donzé, Claude Hauser, Pascal Lottaz & Andy Maître (éd.), Journal d’un témoin. Camille Gorgé, diplomate suisse dans le Japon en guerre (1940-1945), Berne, Quaderni di DODIS, vol. 10, 2018, 157 pages.
  • Pierre-Yves Donzé, & Joël Jornod, L’industrie en images, un système technologique et industriel dans le Jura bernois, XIXe – XXIe siècle, Neuchâtel / Saint-Imier, Alphil / CEJARE, 2019, 504 pages. 
  • Pierre-Yves Donzé, Des nations, des firmes et des montres : histoire globale de l’industrie horlogère de 1850 à nos jours, Neuchâtel, Livreo-Alphil, 2020, 248 pages.
  • Pierre-Yves Donzé, Vendre l’Europe au monde. L’industrie globale du luxe des années 1980 à nos jours, Neuchâtel, Livreo-Alphil, 2021, 246 pages.
  • Pierre-Yves Donzé, La fabrique de l'excellence. Histoire de Rolex, Neuchâtel, Livreo Alphil, 2024, 300 pages.

Prix

  • Prix Henry-E. Sigerist pour la promotion de la relève en histoire de la médecine et des sciences naturelles, 2000.
  • Prix Gaïa, Catégorie histoire-recherche, 2011.
  • Best Paper Prize, European Business History Association, 2012.
  • Osaka University Prize, 2018.

Associations et sociétés académiques

D. est membre de :

  • Société suisse d’histoire économique et sociale.
  • European Business History Association, membre du conseil depuis 2016.
  • Business History Conference.
  • Business History Society of Japan, membre du conseil depuis 2017.
  • Socio-Economic History Society, Japan.
  • Japanese Society for the History of Medicine.

Notes

  1. Un inventaire détaillé des archives de la paroisse des Breuleux (1429-env. 2000), établi par D. en 2003, est conservé sous la cote ArCJ 184 J 17.
  2. Les principales contributions de D. sont répertoriées sur les pages sites.google.com/view/donze (consulté le 23 février 2024), orcid.org (consulté le 23 février 2024), viaf.org (consulté le 23 février 2024), osaka-u.academia.edu (consulté le 23 février 2024).

Auteur·trice du texte original: Maxime Jeanbourquin et Luc Vallat, 08/03/2024

Fonds d’archives

ArCJ, 184 J 17

Bibliographie

Emma Chatelain, « Cercle d'études historiques », Dictionnaire du Jura, 21 septembre 2017 (20 novembre 2006), consulté le 23 février 2024.

Emma Chatelain, « Dictionnaire du Jura sur internet, DIJU », Dictionnaire du Jura, 13 décembre 2022 (8 mars 2012), consulté le 23 février 2024.

Emma Chatelain & Kiki Lutz « Centre jurassien d’archives et de recherches économiques (CEJARE) », Dictionnaire du Jura, 22 septembre 2023 (21 juillet 2010), consulté le 23 février 2024.

Actes de la SJE 1994, vol. 97, p. 362 ; ASJE 2006, vol. 109, p. 473 ; ASJE 2008, vol. 111, p. 427.

Jura l'original, n. 4, décembre 2013, p. 2.

L'impartial, 8 décembre 1973, p. 3 ; 28 novembre 1998, p. 2, p. 3 ; 16 novembre 2002, p. 13 ; 6 avril 2005, p. 6 ; 20 octobre 2006, p. 11 ; 23 avril 2007, p. 9 ; 19 octobre 2009, p. 2 ; 18 août 2011, p. 7 ; 14 septembre 2011, p. 6 ; 16 septembre 2011, p. 7.

jura.ch (consulté le 23 février 2024).

lycee.ch (consulté le 24 février 2024).

orcid.org, 31 janvier 2024 (consulté le 23 février 2024).

osaka-u.academia.edu, 2024 (consulté le 23 février 2024).

sites.google.com/view/donze (consulté le 23 février 2024).

sggmn.ch, 2024 (consulté le 23 février 2024).

viaf.org (consulté le 23 février 2024).

watchonista.com, 26 avril 2011 (consulté le 23 février 2024).

Informations transmises par Jean-Marie Donzé, père de Pierre-Yves Donzé (2024).

Suggestion de citation

Maxime Jeanbourquin et Luc Vallat, «Donzé, Pierre-Yves (1973-)», Dictionnaire du Jura (DIJU), https://diju.ch/f/notices/detail/1003953-donze-pierre-yves-1973, consulté le 25/04/2024.

Source: https://sites.google.com/view/donze/nihongo

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience sur notre site. En continuant à naviguer, vous acceptez notre utilisation des cookies.