Krieg, Louis-Frédéric-Auguste (1828-1863)

De La Neuveville. Né à Nods le 28 février 1828. Décédé à La Neuveville le 17 mars 1863. Fils de Frédéric-Auguste (1798-1854). Frère d'Edouard (1830-1890). Père d'Ernest (1858-1942). Epouse Laure Chopard (1856).
Enfance à Berne (1832-1837), puis à La Neuveville. Etudes à Neuchâtel (1839-1847), Berne (1847-1849) et à l'université de Halle (1849-1852). Consacré en 1852. Pasteur suffragant à Berne, Corgémont (1853), Moutier, puis titulaire à Sonvilier (1854-1862) et pasteur français à La Neuveville (1862-1863). Ses dernières années sont marquées par la maladie.
Essayiste (Idéalisme et paternité, 1873), prosateur (Souvenirs d'Italie, 1865 et 1873), K. fut surtout poète (Poésies, 1879). Suivant Xavier Kohler, son éditeur et préfacier, la poésie est pour K. consacrée à chanter Dieu, la patrie, les joies et les souffrances du cœur.

Emma Chatelain, 22/09/2005
Dernière modification: 20/07/2014

Bibliographie

J. Germiquet, « Clerus Rauraciae reformatus Ière partie (1530-1885) », ASJE 1885-1888, p. 86
Frédy Dubois, « Krieg, Auguste », in Dictionnaire historique de la Suisse (version du 1.11.2007)