Gross, Jämes-Louis (1849-1912)

De La Neuveville. Né le 9 décembre 1849. Décédé le 7 février 1912 à La Neuveville. Frère du Dr Victor Gross et d'Adolphe Gross. Beau-frère de Jules-Charles Scholl. Epouse en premières noces, Julie Henriette Scholl (1857-1895), de Bienne, fille de Gottfried Scholl (1803-1865), et de Julie Henriette Schneider (1829-1857). Epouse en secondes noces, N. Villars.
De son premier mariage est issue la descendance suivante :
1. Madelaine, alliée Germiquet ;
2. Daniel Gross-Du Pontet (1879-1962), pasteur ;
3. Susanne alliée au Dr Georges Matthey ;
4. Elisabeth Gross ;
5. Paul Gross-Imer (1885-1967), pasteur ;
6. André Gross-Schmidt (1887-1958), maire de La Neuveville ;
7. Violette Gross (1893-1985), alliée à Julien Bourquin (1885-1959), pasteur à Cortaillod (NE) ;
8. Julie Gross ;
9. Blanche Gross (1895-1972).
Licencié en théologie à Neuchâtel (1873). Reçu dans le ministère bernois en 1873, il est tour à tour suffragant à Bienne (1873-1876), pasteur à Vauffelin (1876-1879), à Grandval (1879-1883), à Tramelan (1883-1889) et enfin à La Neuveville (1904-1912) après avoir été pasteur des disséminés du Jura entre 1892 et 1904. Membre du conseil synodal cantonal.
Président central de la Croix-Bleue suisse (1903-1912). Membre du comité d'initiative pour la fondation de l'Asile Mon Repos (1903).
Membre de la Société de Belles-Lettres de Neuchâtel (1868-1870).

Emma Chatelain et Pierre-Yves Donzé, 22/09/2005
Dernière modification: 30/10/2015

Bibliographie

J. Germiquet, « Clerus Rauraciae reformatus Ière partie (1530-1885) », ASJE, 1885-1888, p. 82
Belles-Lettres de Neuchâtel, Livre d'or, 1832-1960, [Neuchâtel], 1962, p. 121, n°476
Le Jura bernois
, 8 février 1912
Feuille d'avis de Neuchâtel, 5 novembre 1895 ; 9 février 1912 ; 12 février 1912
L'Impartial, 6 novembre 1909
Werner et Marcus Bourquin, Biel : Stadtgeschichtliches Lexikon, Bienne, 1999, p. 367 (17), 372 (17)