F | D

Bietenheim, Elisabeth de (1633-1708)

Supérieure des ursulines de Porrentruy (1669-1672, 1675-1678, 1681-1684, 1687-1693) et de la nouvelle fondation de Delémont (1698-1708). Née noble, fille de Jean-Philippe, lieutenant-colonel des armées impériales, et d'Elisabeth née Grienberg. Entrée en 1648, professe en 1650. Elle est assistante (1666-1669), supérieure, assistante (1672-1675), supérieure, assistante (1678-1681), supérieure, assistante (1684-1687), supérieure, maîtresse des novices (1693-1696) et encore assistante de 1696 à 1698. A Porrentruy, elle procède à de nombreux agrandissements, décide de tenir des annales, fait l'acquisition du verger et de la maison près du moulin (1671?). Elue par cette maison pour la fondation d'une maison d'ursulines à Delémont en mars 1698, elle arrive à Delémont en avril de la même année. Son mandat de supérieure est renouvelé aux élections de Delémont en octobre 1701. Elle assure ainsi les deux premiers supériorats de la nouvelle création (1698-1704). Assistante de 1704 à sa mort, qui survient à Delémont en 1708. Elle y préside à la transformation du bâtiment et doit affronter les oppositions du chapitre cathédral de Bâle et des capucins voisins. Elle conclut le contrat de séparation d'avec la maison de Porrentruy le 17 septembre 1700 et organise l'érection de la confrérie du Sacré-Coeur en mai 1703.


Auteur·trice du texte original: Philippe Hebeisen, 25/10/2004

Dernière modification: 28/06/2010

Bibliographie

Marie-Anne Heimo, "Ursulines de Porrentruy", in Helvetia Sacra, VIII/I, 1994, p. 152 ; idem, "Ursulines de Delémont", in Helvetia Sacra, VIII/I, 1994, pp. 251-252

Suggestion de citation

Philippe Hebeisen, «Bietenheim, Elisabeth de (1633-1708)», Dictionnaire du Jura (DIJU), https://diju.ch/f/notices/detail/105-bietenheim-elisabeth-de-1633-1708, consulté le 08/02/2023.

Catégorie

Biographie
Biographie