Fleury, Joseph-Timothée (1770-1825)

De Saint-Ursanne, devenu citoyen français (confirmé dans sa nationalité française par ordonnance royale du 5 janvier 1820). Né le 22 août 1770 à Porrentruy. Décédé le 9 mars 1825. Fils de François Ignace Xavier Fleury, bourgeois de Porrentruy, et Marie Françoise Brochard, de Porrentruy. Epouse Marie Ursule Marchand, fille de Jean Pierre Polycarpe Marchand, aubergiste (au Boeuf) et de Marianne Steullet, de Saint-Ursanne (1794).'
Entré comme sous-lieutenant dans le régiment de Reinach le 6 mai 1792. Après le licenciement de ce régiment en septembre 1792, il devient lieutenant de gendarmerie (16 juillet 1793) dans le département du Mont-Terrible. Il fait les campagnes de 1793, 1794 et 1795 avec l'Armée du Rhin et de l'an 8 et 9 (env. 1799 à 1801) avec l'Armée d'Italie. Nommé commandant de place à Pieve di Sano, près de Venise, le 9 pluviose an 9 (29 janvier 1801). Capitaine de gendarmerie à Turin le 1er Vendémiaire an 9 (23 septembre 1800), où il est notamment chargé de l'organisation de la 27e légion de gendarmerie qu'il commande par intérim (ses états de service indiquent aussi la date du 29 avril 1808 pour l'obtention du garde de capitaine de gendarmerie). Cité à l'ordre général de l'armée le 25 Prairial an 10 (14 juin 1802) et dans les ordres du jour de la 27e légion le 11 frimaire et 28 germinal an 10 (2 décembre1801 et 18 avril 1802) pour faits d'armes. Proposé comme chef d'escadron le 5 août 1812. Fait la campagne de 1814 avec l'Armée de Lyon.
En 1816, F. est le capitaine commandant la compagnie de gendarmerie royale du département du Puy-de-Dôme (Clermont). Aide de camp du général Pouchin de Laroche en 1817. En 1822 (et peut-être déjà précédemment), il est chef d'escadron commandant la gendarmerie royale du département de la Loire-Inférieure (Nantes ; auj. Loire-Atlantique).
Fait chevalier de la Légion d'honneur le 17 janvier 1815, élevé au rang d'officier le 25 avril 1821 (en qualité de citoyen français). Titulaire de la Décoration du Lys (1816). Formule de serment au Roi signée le 22 janvier 1817. Chevalier dans l'Ordre de Saint-Louis le 2 juillet 1817.

Emma Chatelain, 27/09/2005
Dernière modification: 27/07/2011

Fonds d'archives

Archives nationales (Paris), Fonds de la Légion d'honneur, dossier LH/984/7 (informations transmises par Pierre-André Rosset)

Bibliographie

Casimir Folletête, Le régiment de l'évêché de Bâle au service de France, 1758-1792, Lausanne (2e éd.), 1939, p.124
Informations transmises par André Lachat: « Extrait du registre des mariages de la paroisse de St-Ursanne », d'après un manuscrit de G.-F. Chèvre.
http://www.saint-louis.info/pages/osl.html (13.7.2011)