Bruat, Jean Pierre (1748-1822), en religion Placide

Né à Grandvillars (F, Territoire de Belfort) le 23 juin 1748. Décédé à Faverois (F, Territoire de Belfort) le 6 avril 1822. Fils de Pierre et d'Elisabeth née Comman.
Après avoir fait profession à Lucelle le 1er mai 1785, sous le nom de Placide, il est ordonné sous-diacre le 21 mai 1785, diacre le 10 juin 1786, prêtre le 2 juin 1787 (à Porrentruy, dans l'église du collège). Il est approuvé le 2 juin 1787. Après la suppression de l'abbaye de Lucelle (1792), il se retire à Grandvillars dont il est dit curé le 9 décembre 1792. Il n'a pas prêté le serment constitutionnel, mais celui de liberté-égalité. Interné à Belfort, puis à Besançon en juillet 1794, libéré le 11 août, il retourne dans son village natal et y est encore cité comme résidant en décembre 1800. Nommé desservant de Faverois le 27 avril 1803, il y reste jusqu'à son décès. Durant la Révolution (avant juillet 1794), il a été administrateur de Damvant.

Jean-Pierre Renard et Philippe Hebeisen, 4/10/2005
Dernière modification: 10/11/2009

Bibliographie

E. Folletête, « Rauracia sacra », in Actes SJE, 36, 1931, p. 116
Jean-Pierre Renard, Le clergé paroissial dans les arrondissements de Delémont et de Porrentruy avant et après la réorganisation de 1802-1804, Saignelégier, 2009, p. 217