Spiro, Jean-Henri (1847-1914)

D'origine hollandaise, devenu citoyen Suisse avec droit de cité de Paudex (VD, 1877). Né le 19 février 1847 à Arnhem (H). Décédé le 13 avril 1914 à Cour (commune de Lausanne). Fils d'Henri-Jean et d'Arnolde-Henriette Heijdenis. Epouse Fanny-Louise-Juliette née Paquier (1845-16 juillet 1913). Père de 3 enfants, dont Jean Spiro, avocat et président radical du Grand Conseil vaudois. Protestant.
Consacré à Neuchâtel le 8 novembre 1871 et admis dans le corps pastoral vaudois. Suffragant à Oulens (1871-1872), Pully (1872), pasteur à Trey (1872-1876). Reçu dans le ministère bernois en 1876. Pasteur à Porrentruy (1876-1883) avant de se rendre à Tunis (Medersa Sandkja) où il fut professeur de langues orientales (1883-1890). Rentré en Suisse en 1891, il est successivement suggragant puis pasteur de Vufflens-la-ville jusqu'à sa démission en 1895, voir 1905. Privat-docent (1891-1894) à l'Académie de Lausanne puis professeur extraordinaired'épigraphie sémitique et de langues orientales à l'Université de Lausanne (1894-1914) où il enseigne également l'arabe vulgaire dès 1911. Il enseigne notamment un cours d'épigraphie phénicienne et sabéenne, ou encore un autre sur l'étude comparée des langues sémitiques.
Belletrien à Neuchâtel (1867-1871), membre honoraire des Belles-Lettres à Lausanne (1892). Officier de l'ordre du Nicham Iftikar (Tunisie).

Emma Chatelain et Philippe Hebeisen, 6/10/2005
Dernière modification: 27/11/2015

Bibliographie

Jacques Germiquet, « Clerus Rauraciae reformatus IIe partie : Les pasteurs d'Erguël, 1530-1888 », ASJE, 1889, p. 46
La Gazette de Lausanne, 23 juillet 1913 ; 13, 15, 24 avril 1914 ; 19 juillet 1957
Journal de Genève, 15 avril 1914
« Le Verger 1870-1970 », p. 6 (www.krayenbuhl.com/valentin/leverger1970.pdf, 10.11.2015)
Université de Lausanne, Rapport annuel 1956-1957, Lausanne, 1958, p. 3
Henri Delédevant et Marc Henrioud, Le Livre d'or des familles vaudoises, Genève : Slatkine, 1979, p. 370
Olivier Robert, Dictionnaire des professeurs de l'Université de Lausanne dès 1890, Lausanne : Université de Lausanne, 2000