Cuchot, Pierre-François ( ?- 1739)

Originaire de Besançon. A la tête de l'imprimerie du prince-évêque, à Porrentruy, de 1712 à 1739. Il reçut le droit de bourgeoisies de cette commune en 1717.
Il était le seul imprimeur et libraire autorisé et bénéficiait ainsi d'un tel monopole qu'on aurait pu imaginer qu'il fasse de brillantes affaires, mais, comme pour ses prédécesseurs, ce ne fut pas le cas. En effet, il s'est souvent plaint de ne réaliser que de maigres bénéfices. Cependant, il jouissait d'une importante influence dans la vie sociale et politique de Porrentruy. Il devint conseiller de bourgeoisie en 1721 et remplit à plusieurs reprises les fonctions de maître bourgeois (1724, 1726 et 1729).
A sa mort, en 1739, ses quatre filles (Jeanne-Louise, Marie-Hélène, Françoise-Anne-Marie-Thérèse et Reyne-Pierrette) lui succédèrent à la tête de l'imprimerie avec comme raison sociale Les Héritières de P. F. Cuchot. Celles-ci, comme leur père, vont se plaindre à plusieurs reprises auprès du prince-évêque au sujet des conditions financières de leur travail. En 1775, le prince Frédéric de Wangen est élu. Il décide de mettre fin aux discussions qui durent depuis de nombreuses années entre les héritières Cuchot et son Conseil des finances. Il envoie alors l'imprimeur Jean Joseph Goetschy (1751-1825) faire un inventaire des biens de l'imprimerie,ce qui est fait au début de l'année 1776, puis il parvient à un accord qui permet la reprise de l'imprimerie par Goetschy, en mars 1776.


Emma Chatelain, 6/10/2005

Bibliographie

Gustave Amweg, « L'imprimerie à Porrentruy, 1ère partie (1592-1792) », in Actes SJE, 20, 1915, pp. 245-264