Berdat, Rémy (1929-2005)

Né à Courroux, décédé le 25 juillet 2005 à Moutier.
Correspondant local du quotidien Le Démocrate à Courroux, puis, dès 1954, greffier du Tribunal de Moutier, auprès duquel il travailla pendant 40 ans. Commis-greffier (1957), remplaçant du greffier-juriste (1971-1982).
Entré en politique très jeune, il siège dès l'âge de 21-22 ans au Conseil municipal de Courroux, dans les rangs radicaux. Elu président du Parti libéral-radical (PLR) de la ville de Moutier en 1954 et plus tard de la section prévôtoise, il réjoint néanmoins le Parti socialiste du Jura bernois (PSJB) en 1962, estimant les radicaux du Jura Sud trop à droite. En 1967, lors de sa première tentative, B. entre au Conseil municipal de Moutier (1967-1977). Le 1er juin 1977, il devient maire de Moutier (1977-1986) suite au jet d'éponge du radical Jean-Alfred Robert, qui avait lui-même succédé six mois plus tôt à Albert Steullet, démissionnaire en cours de législature. Réélu tacitement en 1978 et 1982, il fut à la tête de la mairie prévôtoise jusqu'en 1986 sans jamais avoir été élu à ce poste par les urnes. Ses mandats furent marqués par sa neutralité dans la Question jurassienne, une modération et une attitude conciliante qu'il sut faire prévaloir grâce à son habileté politique et à sa volonté de discuter avec tout un chacun.
Secrétaire et vice-président du FC Moutier dans les années 1960, il est nommé au comité de la Ligue nationale de football (1965-1968), fonction dans le cadre de laquelle il a voyagé sur tous les continents.

Philippe Hebeisen, 10/10/2005
Dernière modification: 24/08/2006

Bibliographie

Le Quotidien Jurassien, 27 juillet 2005
Le Journal du Jura, 28 juillet 2005