F | D

Aubry, Sylvie (1952-)

De Saignelégier, réside au Noirmont. Peintre, graveuse, bijoutière et céramiste. Elle a réalisé Céramique rurale (40 m2) en collaboration avec E. Rihs, pour l'aménagement de la piscine thérapeutique de l'Hôpital de l'Ile à Berne (1992-1993) ; des vitraux, le tabernacle et du mobilier pour la chapelle du couvent des Soeurs carmélites au Pâquier, avec la collaboration de M. Eltschinger, verrier (1994) ; des vitraux et un paravent en verre pour les Soeurs diaconesses de Bettingen (BS), avec la collaboration du verrier G. Gisler ; Suite pentatonique pour deux Amériques totémiques, d'après cinq gravures et poèmes de Yves-André Donzé (1992). Lauréate de la Fondation Joseph et Nicole Lachat en 1990. Membre de l'Institut jurassien des sciences, des lettres et des arts (IJSLA).


Auteur·trice du texte original: Emma Chatelain, 10/10/2005

Dernière modification: 06/07/2011

Bibliographie

Thierry Mertenat (e. a.), Traces. 109 créateurs jurassiens photographiés par Jacques Bélat, SJE, Fondation Anne Bloch, 1996

Suggestion de citation

Emma Chatelain, «Aubry, Sylvie (1952-)», Dictionnaire du Jura (DIJU), https://diju.ch/f/notices/detail/1753-aubry-sylvie-1952, consulté le 08/02/2023.