Alin, Pierre (1879-1920)

Alin, Pierre (1879-1920)

Originaire de Bienne. De son vrai nom Gustave-Albert-Pierre Schüler. Né à St-Imier le 26 juillet 1879, dans la maison de ses grands-parents. Décédé dans un accident de chemin de fer près de Venise en octobre 1920.
Peintre, musicien et écrivain.
Il passe son enfance entre Paris, où vivent ses parents, et Saint-Imier. La famille s'installe ensuite à La Sarraz (VD) où A. fait un apprentissage de commerce. Il part alors travailler à Hambourg et en profite pour prendre des cours de chant et de violoncelle au Conservatoire. De retour en Suisse, il donne son premier récital à Lausanne en 1903. Après avoir passé trois ans en Italie, il s'installe à Paris en 1906. Dès 1914, il se consacre à la peinture. Il expose notamment à Paris, à Lausanne, à Vevey, à La Chaux-de-Fonds et à Saint-Imier.
Outre ses nombreuses chansons et compositions musicales, A. est l'auteur de plusieurs livres (poésie et roman) et collabore à de nombreuses revues et quotidiens.


Publications :

- Le Long des Heures, poésie, Lausanne, Payot, 1907
- Douze Croquis campagnards, poésie, Neuchâtel, Imprimerie H. Messeiller, 1909
- Au Rythme de la vie, poésie, Paris, Grasset, 1911
- Bob de Saint-Imier, prose, Lausanne, C. Tarin, 1912 (réédité en 1922)
- Pendant la guerre, poésie, Lausanne, Imprimerie Coopérative de La Concorde, 1916
- Le Journal de César, roman, Paris, Albin Michel, 1920

Emma Chatelain, 20/10/2005
Dernière modification: 26/09/2010

Bibliographie

Hughes Richard, « Pierre Alin », in Pierre-Olivier Walzer (dir.), Anthologie jurassienne, 2, Porrentruy, SJE, 1965, pp. 40-45
Gustave Amweg, Les Arts dans le Jura bernois et à Bienne, tome 1, Porrentruy, 1937, pp. 231-238
Hugues Richard, « Pierre Alin », in Intervalles, n° 44, mars 1996, pp. 76-83

Iconographie

Source: L'Echo illustré, n° 38, 1930, p. 755 (portrait transmis par André Lachat)