F | D

Courvoisier-Voisin, Henri (1757-1830)

Originaire du Locle. Né à La Chaux-de-Fonds le 11 décembre 1757, décédé à Bienne le 12 mai 1830. Peintre et graveur. Père de Cornélie. Etudes aux Beaux-Arts à Mulhouse puis, de retour à La Chaux-de-Fonds, il apprend la gravure pour l'horlogerie chez Charles-Louis Leschot. Ambitieux, il décide de se rendre à Paris, malgré une situation financière plutôt mauvaise, et est reçu à l'Académie des Beaux-Arts. Son séjour parisien dure quatre ans puis il retourne au pays. Il se consacre alors à la peinture, surtout à la gravure et au genre historique. Il y a aussi quelques élèves. En 1792, après avoir mené à bien une mission qui lui a été confiée par la Société patriotique française, mais qui ne lui a pas attiré que des amis, il décide de quitter La Chaux-de-Fonds et s'installe à Bienne. En 1797, il y est nommé juge de paix. Il consacre les dernières années de sa vie à la peinture mais il entreprit aussi de nombreuses recherches scientifiques qui restèrent malheureusement infructueuses, malgré le soutien de sa fille.

Auteur·trice du texte original: Emma Chatelain, 21/10/2005

Bibliographie

Gustave Amweg: Les Arts dans le Jura bernois et à Bienne, tome 1, Porrentruy, 1937, pp. 261-262 /445

Suggestion de citation

Emma Chatelain, «Courvoisier-Voisin, Henri (1757-1830)», Dictionnaire du Jura (DIJU), https://diju.ch/f/notices/detail/2143-courvoisier-voisin-henri-1757-1830, consulté le 21/02/2024.

Catégorie

Biographie
Biographie

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience sur notre site. En continuant à naviguer, vous acceptez notre utilisation des cookies.