Verger, Conrad Martin Jean Népomucène de (1767-1816)

Né à Delémont le 11 novembre 1767 (baptisé le 12). Décédé à Munich le 27 mai 1816, où il résidait sans fonction pastorale. Fils d'Henri Joseph (1718-1783), conseiller aulique et lieutenant de la ville et vallée de Delémont, et de Jeanne Joachim Henriette née Hennet de Henefeld.
Tonsuré le 25 août 1784, étudiant au séminaire de Porrentruy en 1787 (janvier-août, novembre-décembre), il est admis comme chanoine de Moutier-Grandval (à Delémont) dans la première moitié de l'année 1788. Déjà au bénéfice d'un canonicat du chapitre collégial de Saint-Jean à Ratisbonne (Regensburg) depuis 1787, il est installé chanoine de Grandval, par un procureur, le 19 juin 1789 seulement.
Après avoir reçu les ordres mineurs le 19 septembre 1788 et été ordonné sous-diacre le 20 septembre 1788 (dispense d'âge), il devient diacre le 6 novembre 1790 et prêtre le 18 décembre 1790 (à Porrentruy, dans la chapelle du château ; dispense d'âge). Après la suppression du chapitre collégial de Moutier-Grandval (décembre 1797), il se retire d'abord à Soleure, puis dès 1798 à Ratisbonne.

Jean-Pierre Renard et Emma Chatelain, 24/10/2005
Dernière modification: 26/10/2011

Bibliographie

André Bandelier (dir.), Théophile-Rémy Frêne. Journal de ma vie, volume V, SJE, Porrentruy, Intervalles, Bienne, 1993, p. 642

Jean-Pierre Renard, Le clergé paroissial dans les arrondissements de Delémont et de Porrentruy avant et après la réorganisation de 1802-1804, Saignelégier, 2009, p. 537