Chételat, Jean-Georges Théophile (1855-1929)

Originaire de Montsevelier. Né le 26 janvier 1855, décédé le 16 septembre 1929 à Attert (Belgique). Cousin de Georges Chételat (1884- ?). Frère Rédemptoriste.
Etudes à Téterchen (Moselle) puis à Avon (Seine-et-Marne) et à Contamines (Haute-Savoie) ; profession le 25 août 1872 à Téterchen ; théologie à St-Nicolas du Port (Meurthe-et-Moselle), à Houdemont (Meurthe-et-Moselle) et à Contamines. Ordonné le 15 août 1878 à St-Maurice (VS). Professeur à Contamines (1877-1880) puis à Uvrier (VS, 1880-1887). Dès 1888, il donne des missions dans une douzaine de diocèse de France, il prend part, notamment, aux missions générales de Nantes, Toulon et Marseille. En 1903, une maladie de gorge l'oblige à renoncer à la prédication, il devient alors archiviste et chroniqueur de la Congrégation à Goendenraad (Hollande). En 1922, il célèbre ses noces d'or religieuse et en 1928, ses noces d'or sacerdotales.

Emma Chatelain, 1/11/2005
Dernière modification: 2/11/2005

Bibliographie

Eugène Folletête, « Rauracia sacra. Deuxième partie », in Actes SJE, 38, 1933, p. 86