Voirol, Pierre Nicolas (1748-1792), en religion Jean-Georges

Originaire des Genevez. Né aux Genevez le 2 juin 1748. Décédé à Bellelay le 3 février 1792. Fils de Jean-Pierre, avocat, docteur en droit de l'Université de Besançon, notaire impérial, hôtelier et greffier de justice à Bellelay, et de Marie-Marguerite Gigandet. Frère de Hermann (père Grégoire), et neveu de l’abbé de Bellelay, Jean-Georges Voirol.
Chanoine prémontré de Bellelay, dit Père Jean-Georges.
Etudes à Porrentruy, théologie à l'Université de Besançon et Mannheim. Profès de l’abbaye de Bellelay dès le 22 septembre 1768, ordonné prêtre le 13 juin 1772. Envoyé au Collegium germanicum de Rome, il est par la suite docteur en théologie et pronotaire apostolique en 1774. Professeur et bibliothécaire à Bellelay, V. publia plusieurs thèses de théologie, de philosophie et de mathématiques, et une dissertation sur l’autorité de l’Eglise.
A noter qu'Eugène Folletête dans « Rauracia sacra. Deuxième partie » mentionne 1778 comme date d'ordination.

Emma Chatelain, 15/11/2005
Dernière modification: 3/12/2015

Bibliographie

Egbert-Frédéric de Mülinen, Rauracia Sacra. Dictionnaire historique du clergé catholique jurassien, Porrentruy 1864, p. 322
Eugène Folletête, « Rauracia sacra. Deuxième partie », Actes SJE, 38, 1933, p. 122
Paul-Simon Saucy, Histoire de l'ancienne abbaye de Bellelay, Porrentruy, 1958, p. 238
André Bandelier (dir.), Théophile-Rémy Frêne. Journal de ma vie, volume V, Porrentruy ; Bienne, SJE ; Intervalles, 1993, p. 645
François Kohler, « Voirol, Jean-Georges », Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 14.3.2013
Jeanne Lovis, Bellelay, à Dieu et à Diable : biographie du chanoine prémontré Grégoire Voirol (1751-1827), Neuchâtel, Editions Alphil, 2014