Chaignat (Chainiat), Nicolas Joseph (1768-1831)

Né à Saint-Ursanne le 8 août 1768 (baptisé le 9). Décédé à Undervelier le 7 novembre 1831 (inhumé le 10). Fils de Joseph, bourgeois et de Marie Françoise née Chopin.
Etudiant au séminaire de Porrentruy en 1788 et 1789, il reçoit la tonsure le 16 mai 1788 et les ordres mineurs le 5 juin 1789 ; il est ordonné sous-diacre le 17 décembre 1789, diacre le 17 décembre 1790, prêtre le 19 juin 1791 (à Porrentruy, dans la chapelle de la résidence épiscopale ; dispense d'âge). Il est approuvé pour la première fois le 19 juin 1791. En 1793, il se retire à Soleure ; en 1795, il est « en condition » à Fribourg, en 1798 coopérateur à Lana (province de Bolzano-Bozen, Italie). Il n'y a pas d'indications sur son lieu de séjour et ses activités avant sa nomination à la cure d'Undervelier le 1er août 1808 (il prête le serment lié à son entrée en fonction le 8 septembre 1808). Il occupe cette charge jusqu'à sa mort ; son successeur, Joseph Bourquard, de Boécourt, est institué le 14 janvier 1832.

Jean-Pierre Renard et Emma Chatelain, 16/11/2005
Dernière modification: 19/11/2009

Bibliographie

Eugène Folletête, « Rauracia Sacra. Première partie », in Actes SJE, 36, 1931, p.120Jean-Pierre Renard, Le clergé paroissial dans les arrondissements de Delémont et de Porrentruy avant et après la réorganisation de 1802-1804, Saignelégier, 2009, p. 228