Fleury, Henri Joseph (1774-1842)

Originaire de Mervelier, né le 18 août 1774. Décédé à Laufon le 16 février 1842 (inhumé le 19 au cimetière, devant la porte de la chapelle Saint-Martin). Fils de Pierre Joseph et d'Anne Marie née Bloque.
Après avoir reçu la tonsure et les ordres mineurs le 21 septembre 1794 (à Porrentruy), il est envoyé au Collège germanique à Rome (dimissoriales du 23 septembre 1794). C'est sans doute là qu'il est ordonné prêtre à la fin de ses études, vraisemblablement en 1797.
Cité comme vicaire à Laufon le 19 juin 1803, il est chargé de desservir provisoirement la succursale de Liesberg le 18 septembre 1803 et prête le serment lié à son entrée en fonction le 27 septembre 1803. Il reste à Liesberg jusqu'au début de l'année 1813 (son successeur, François Joseph Gutzwiller, déjà présent en février 1813, est nommé le 1er août). Le 27 avril 1813 (confirmation le 22 mai), F. est nommé curé de Laufon (en remplacement de François-Antoine Goetz, décédé le 17 avril). Devenu doyen en 1830, il a été proposé en 1839 pour être désigné comme chanoine, mais le gouvernement de Berne a rayé son nom. Il administre la paroisse de Röschenz durant les vacances de 1817/1818 et de 1823/1824.

Jean-Pierre Renard et Emma Chatelain, 18/11/2005
Dernière modification: 7/01/2010

Bibliographie

Eugène Folletête, « Rauracia Sacra. Première partie », in Actes SJE, 36, 1931, p. 144
Jean-Pierre Renard, Le clergé paroissial dans les arrondissements de Delémont et de Porrentruy avant et après la réorganisation de 1802-1804, Saignelégier, 2009, p. 299
Enquête ecclésiastique de l'An XII (1804)