Hürlimann (Hirlimann), Ignace Dominique (1751-1810)

Né à Porrentruy, son lieu d'origine, le 26 septembre 1751. Décédé à Buix le 13 novembre 1810 (inhumé le 14). Fils de Gaspard Hürlimann et de Marie Anne, née Nitzol. Sa famille est originaire du canton de Zoug.
La date et le lieu de son ordination ne sont pas connus. Admis au séminaire de Besançon en 1771, il reçoit la juridiction en vue de l'exercice du ministère de la confession à Porrentruy en 1776. Il est cité comme vicaire domestique de Bonfol en 1777-1778 et de Boncourt en 1779. Vicaire à Buix dès 1780, il est nommé curé de cette paroisse (vacante par la résignation de Pierre-Claude Pillot) par provision apostolique du 20 juillet 1784 et est installé le 22 septembre suivant. A la Révolution, il se réfugie à Soleure en 1793, à Altdorf en 1794, puis à Walchwil (ZG) en 1795, où il est chapelain. En septembre 1798, il est arrêté à Buix, où il était venu rechercher de ses effets et conduit à Delémont avant d'être mis hors des frontières comme prêtre déporté. Rentré à Buix en octobre 1800, cité comme desservant en août 1801, en septembre 1802 et en janvier 1803, il est confirmé dans cette charge à la réorganisation et prête le serment lié à sa fonction le 27 avril 1803, dans l'église de Porrentruy. Il a comme successeur Jean Adam Monnin (nommé le 15 mai 1811).

Jean-Pierre Renard et Emma Chatelain, 22/11/2005
Dernière modification: 2/02/2010

Bibliographie

Eugène Folletête, « Rauracia Sacra. Première partie », in Actes SJE, 36, 1931, p. 161
Jean-Pierre Renard, Le clergé paroissial dans les arrondissements de Delémont et de Porrentruy avant et après la réorganisation de 1802-1804, Saignelégier, 2009, p. 372
Enquête ecclésiastique de l'An XII (1804)