Beuchat, François (1765-1836), en religion Laurent

Né à Soulce le 11 mars 1765. Décédé à Courrendlin le 12 octobre 1836 (inhumé le 13). Fils de Nicolas Beuchat et d'Anne Beuchat, de Soulce.
Entré à l'abbaye des prémontrés de Bellelay, il fait sa profession le 23 juillet 1786, sous le nom de Laurent. Sous-diacre le 22 décembre 1787, diacre le 20 septembre 1788, il est ordonné prêtre le 18 septembre 1790 (à Porrentruy, dans la chapelle du château). Il est approuvé pour la première fois le 24 septembre 1791. Il devient ensuite professeur de théologie dans son monastère.
Selon Folletête, à la suppression de son abbaye (1797), il se réfugie à Soleure dans la famille de Schwaller, avec la plupart de ses confrères, puis dans les ab-bayes des prémontrés de Rot et de Roggenburg (Bavière). Ce que confirme partiellement les cahiers du provicaire général Jospeh Didner (archives épiscopales, Soleure) : en 1798, il est à l'abbaye des prémontrés de Rot an der Rot (Bade-Wurtemberg). Nommé le 6 décembre 1800 desservant de Soulce, il est confirmé dans cette fonction à la réorganisation et prête le serment lié à sa charge le 27 avril 1803, dans l'église de Delémont. Le 3 mai 1830, il est élu et nommé curé-doyen de Courrendlin.

Jean-Pierre Renard et Emma Chatelain, 22/11/2005
Dernière modification: 2/11/2009

Bibliographie

Eugène Folletête, « Rauracia Sacra. Deuxième partie », in Actes SJE, 38, 1933, p. 80Jean-Pierre Renard, Le clergé paroissial dans les arrondissements de Delémont et de Porrentruy avant et après la réorganisation de 1802-1804, Saignelégier 2009, p. 185
Enquête ecclésiastique de l'An XII (1804)