F | D

Meister, Albert (1927-1982)

Né à Delémont en 1927, fils d'une riche famille de négociants. Décédé à Kyoto en 1982. Epouse Jacqueline Berret, artiste sous le nom de Quinette Meister. Sociologue français d'origine jurassienne. Ecole secondaire à Delémont, études commerciales à Delémont et Neuchâtel puis à l'Université de Genève d'où il sort licencié en sciences économiques et en sociologie, et diplômé en psychologie. Il est ensuite nommé assistant de recherche à l'Université de Michigan. De retour en Europe, il travaille à l'Ecole des Hautes Etudes à Paris où il est chargé de conférences dès 1966, et est directeur d'un Centre de recherches à Ivrea (Italie du Nord). Docteur à l'Université de Genève (1958), avec une thèse portant sur les Associations coopératives et groupes de loisirs en milieu rural (Paris, Editions de Minuit, 1957). En 1958, il fonde, à Rome, une publication périodique dont il fut aussi le directeur, l'International Revue of Community Development. Outre sa thèse, un grand nombre de ses études ont été publiées, travaux consacrés essentiellement à la réflexion et à l'analyse du phénomène de l'autogestion.


Auteur·trice du texte original: Emma Chatelain, 08/12/2005

Dernière modification: 05/10/2011

Bibliographie

Roger Schindelholz, « Albert Meister », in Pierre-Olivier Walzer (dir.), Anthologie jurassienne, 2, Porrentruy, SJE, 1965, pp. 522-524 Benoît Girard, « Meister, Albert », in Bernard Prongué (dir.), Le canton du Jura de A à Z, Porrentruy, Office du patrimoine historique, 1991, p. 142-143

Suggestion de citation

Emma Chatelain, «Meister, Albert (1927-1982)», Dictionnaire du Jura (DIJU), https://diju.ch/f/notices/detail/3241-meister-albert-1927-1982, consulté le 22/05/2024.

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience sur notre site. En continuant à naviguer, vous acceptez notre utilisation des cookies.