Deutsch

Cheval des Franches-Montagnes

Race de chevaux de trait léger dont les Franches-Montagnes constituent le berceau de son élevage. Il y est pratiqué depuis plusieurs siècles. Déjà les princes-évêques de Bâle puis les autorités bernoises l’encouragèrent.
Au 18e siècle, il est considéré comme le plus beau cheval de l’Evêché de Bâle. Au début du 19e siècle, les autorités ayant besoin d’un cheval de cavalerie, les paysans d’un cheval de trait, on commence à effectuer des croisements avec des races pur-sang, demi-sang ou à sang froid provenant essentiellement d’Angleterre, de France et de Belgique. L’étalon Vaillant, né à Saignelégier en 1891, est considéré comme le procréateur de la race des Franches-Montagnes. Le « Franche-Montagne » constitue le seul cheval de trait léger d’Europe, et est utilisé essentiellement dans l’agriculture, la sylviculture et l’armée. Il se caractérise notamment par sa taille moyenne et sa docilité.

Emma Chatelain, 13/01/2006
Dernière modification: 16/10/2007

Bibliographie

Bernard Beuret, « Cheval des Franches-Montagnes », in Bernard Prongué (dir.), Le canton du Jura de A à Z, Porrentruy, 1991, p. 81
Intrevalles, n° 45, septembre 1996