F | D

Beuret, Paul (1851-1938)

Né aux Rouges-Terres le 11 novembre 1851. Décédé le 23 avril 1938 aux Breuleux.

Après avoir effectué sa scolarité à Saignelégier, il se rend en Alsace, chez les Frères de Marie au collège de St-Hippolyte. Il étudie ensuite à Schwytz, la philosophie à Insbruck et la théologie à Fribourg. Ordonné prêtre le 4 avril 1874, il célèbre sa première messe aux Rouges-Terres dans la grange paternelle : on est en effet en plein Kulturkampf. Le 31 octobre 1880, il est nommé curé des Breuleux et le 16 août 1920, vice-doyen du décanant de Saignelégier. Il prend sa retraite en 1928. Il collabore activement à la création de l'usine électrique de la Goule et à la ligne du chemin de fer Tramelan-Breuleux-Noirmont.

Auteur·trice du texte original: Emma Chatelain, 26/04/2006

Dernière modification: Luc Vallat, 10/06/2024

Bibliographie

Littérature spécialisée

  • Actes de la SJE 1938, vol. 43, 1939, pp. 161-162.
  • Emile Gigon, L'Abbé Paul Beuret, Curé des Breuleux (1851-1938), Porrentruy, 1978.

Sites internet

  • notrehistoire.ch, 2 janvier 2012 (consulté le 10 juin 2024).
  • bibliothequesonore.ch, s.d. (consulté le 10 juin 2024).
  • chronologie-jurassienne.ch, s.d. (consulté le 10 juin 2024).

Iconographie

Abbé Paul Beuret (source : notrehistoire.ch, 2 janvier 2012 (consulté le 10 juin 2024), document en possession de Claude Froidevaux, Les Breuleux).

Suggestion de citation

Emma Chatelain, «Beuret, Paul (1851-1938)», Dictionnaire du Jura (DIJU), https://diju.ch/f/notices/detail/4268-beuret-paul-1851-1938, consulté le 15/07/2024.

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience sur notre site. En continuant à naviguer, vous acceptez notre utilisation des cookies.