Laumann, Manfred (1934-)

Originaire de Krummenau (SG). Né le 17 octobre 1934. Marié, trois filles.
Etudes à l'Ecole Supérieure de commerce à Neuchâtel puis à la Haute Ecole de St-Gall où il obtient une licence en économie.
De 1960 à 1971, L. travaille au sein de l'entreprise Omega à Bienne. De 1971 à 1974, il est le directeur général marketing et ventes de Zénith-Movado-Mondia au Locle et finalement, dès 1974, il est nommé directeur général de la Compagnie des Montres Longines Francillon SA à St-Imier et succède ainsi à Frédéric Ahles. Souhaitant une meilleure circulation de l'information au sein de l'entreprise, L. introduit notamment la Commission du personnel, mise sur pied dès le 1er janvier 1975, ainsi que les Rencontre Longines (1975, 1977, 1982). Il doit en outre faire face à la crise économique des années 1970 qui débouche par exemple sur des réductions d'horaire de travail (dès le printemps 1975) et la fermeture du centre de Tramelan en 1983. En outre, c'est sous la direction de L. que Longines signe un contrat par lequel elle devient le chronométreur officiel de l'écurie Ferrari (1981). En 1986, la Fédération Internationale de gymnastique lui accorde à son tour sa confiance en signant un contrat qui confie à Longines l'exclusivité du chronométrage, du traitement et de l'information des pointages et des résultats pour toutes les compétitions de gymnastique artistique et rythmique au niveau européen et mondial.
Membre des conseils d'administration de Vilesa SA à Villeret, de la Société Anonyme Longines pour la vente en Suisse à Genève ; président des conseils d'administration de Longines SA à St-Imier (dès 1984), de Columna & Richard SA à Morges, de Record Watch Co. SA à Tramelan, de Longines France SA à Paris, de Longines Japon KK à Tokyo et de Longines Hong-Kong LTD à Hong-Kong (société fondée en 1977); vice-président du conseil d'administration puis directeur général (1988-1996) de Chronométrage Suisse SA (Swiss Timing) à Bienne. Membre du comité directeur de Verkehrshaus à Lucerne. Membre du bureau et du comité puis président (1989-1995) de l'Association Cantonale Bernoise des Fabricants d'Horlogerie (ACBFH) à Bienne. Membre du comité de l'Union centrale des associations patronales (UCAP) à Berne. Vice-président de la Convention Patronale (CP, 1984-1997).

Emma Chatelain, 14/09/2006
Dernière modification: 2/04/2009

Bibliographie

Informations transmises par Philippe Kloeti.
Journal Longines, 1974-1987.