Jobin, Arnold (1879-1951)

Avocat-notaire né à Saignelégier dans une famille bourgeoise, d'un père (Julien) fabricant de boîtes d'argent. Père de Marc Jobin.
Classes primaires à S., puis études classiques à l'abbaye de Saint-Maurice d'Agaune (VS), couronnées d'une maturité littéraire. Etudes de droit à l'Université de Berne, puis de droit français à Paris. Muni de la patente bernoise d'avocat (1907) et de notaire (1908), il accomplit des stages à Porrentruy et Saignelégier où il finit par ouvrir sa propre étude. Son fils Marc sera élu député et reprendra l'étude parternelle.
Exercice de différentes charges publiques, dont les présidences de l'orphelinat de St-Vincent-de-Paul, de la paroisse catholique, de l'arrondissement de sépulture, du choeur des hommes et de la Caisse de crédit mutuel. Président du parti démocrate-catholique.

Philippe Hebeisen, 5/10/2004
Dernière modification: 23/01/2007

Bibliographie

ASJE 55, 1951, pp. 213-214