Chainois, Joseph Louis (1756-1820)

Né à Porrentruy, son lieu d'origine, le 5 octobre 1756. Décédé à Porrentruy le 12 février 1820 (inhumé le 15 dans le cimetière de Saint-Germain). Fils de Joseph, bourgeois, et de Marie Anne née Jeanmaire.
Après avoir fait ses études au collège de Porrentruy, il est ordonné sous-diacre le 23 décembre 1780, diacre le 31 mars 1781, prêtre le 9 juin 1781 (à Porrentruy, dans l'église du collège). Il est approuvé pour la première fois le 6 juillet 1782. Il est cité comme vicaire à Porrentruy le 16 décembre 1783 et est investi, le 26 décembre suivant, chapelain de Saint-Antoine dans l'église de Porrentruy, bénéfice dont le droit de patronage appartenait à Mme de Gléresse, née Rinck de Baldenstein. Aumônier des Ursulines, il se retire en 1793 à Soleure, en 1794 à la Neuveville. En 1798, il est chez le prince d'Heitersheim (D, hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem [arr. Breisgau-Hochschwarzwald, Bade-Wurtemberg]). Il fait sa promesse de fidélité à la Constitution de l'an VIII en septembre 1800, à Colmar. Cité comme « prêtre à Porrentruy » en septembre 1802, il y est nommé vicaire à la réorganisation (janvier 1803). Devenu administrateur de la paroisse de Porrentruy en 1814, il est nommé curé le 5 avril 1815 (installé le 23 avril), fonction qu'il exerce jusqu'à sa mort.
Le 3 juin 1818, à Porrentruy, il prend part aux discussions relatives à la constitution du nouveau diocèse de Bâle ; il est accompagné de Jean-Joseph Verneur, vicaire de Porrentruy, et des professeurs de théologie Joseph Fleury et Grégoire Voirol. Membre du conseil d'administration de l'hôpital bourgeois de Porrentruy (1814-1820).

Pierre-Yves Donzé et Jean-Pierre Renard, 25/03/2005
Dernière modification: 19/11/2009

Bibliographie

E. Folletête, « Rauracia sacra. Première partie », in Actes SJE, 36, 1931, p. 120P.-Y. Donzé, L'hôpital bourgeois de Porrentruy (1760-1870), Porrentruy, 2000, p. 180
Jean-Pierre Renard, Le clergé paroissial dans les arrondissements de Delémont et de Porrentruy avant et après la réorganisation de 1802-1804, Saignelégier, 2009, p. 228
Enquête ecclésiastique de l'An XII (1804)