Stella SA

Stella SA

Fabrique de bicyclettes puis de meubles tubulaires de Bassecourt.
A l'origine de cette entreprise, on trouve deux fabriques de cadres de cycles, puis de bicyclettes, qui sont fondées à Bassecourt en 1924 : l'une par Georges Rebetez, qui lance la marque Stella, l'autre par Camille Piquerez (1901-1963), qui produit les cycles Jurassia dans les locaux de l'ancienne fabrique de boîtes de montres de son père, Ervin Piquerez (1869-1921).
En 1934, des difficultés économiques poussent Georges Rebetez à céder son entreprise à Camille Piquerez. Sa société connaît une forte croissance dès les années 1930 : transformée en SA (1935), elle occupe 165 personnes en 1939 et s'installe dans de nouveaux locaux en 1940. La marque Stella devient célèbre dans les années 1940 grâce au sponsoring sportif. Parallèlement à cette activité, Camille Piquerez produit aussi des meubles en acier, puis se retire de l'entreprise en 1949 pour reprendre une fabrique d'assortiments de boîtes de montres à La Neuveville.
A Bassecourt, la succession a été reprise par un groupe de capitalistes alémaniques (Bâlois et Zurichois), sous le nom d'Usines Stella SA (Stella Werke AG), qui produisent des meubles en acier. L'entreprise est rachetée en 1980 par Iraj Sabet, homme d'affaire d'origine iranienne.

Pierre-Yves Donzé, 10/08/2005
Dernière modification: 1/10/2008

Fonds d'archives

CEJARE, Fonds Stella Werke AG

Bibliographie

Informations transmises par Jean-Luc Ricordeau.

Iconographie

Camille Piquerez et l'équipe cycliste Stella, avec le champion Louison Bobet (3e depuis la gauche), vers 1948-1950 (photo CEJARE)
De gauche à Droite:
En bas: le mécanicien GralPoif, le masseur Raymond Lebert et le directeur sportif Paul Le Drogo;
Debout: M. Mousseau, directeur commercial Stella, Pierre Barbotin, Louison Bobet, Camille Piquerez, Roger Lambrecht, Marcel Dussault, ?, Basile De Cortès, Charles Danielou et Pierre Molinéris